frcaendeitptrues
Gantry 5

 

    Mardi a eu lieu une grande journée de grève à l’appel de l’Inter-Urgences et des syndicats CGT, FO, SUD dans le cadre du mouvement qui mobilise plus d’une centaine de services d’urgence pour réclamer une revalorisation salariale de 300€ pour les personnels des Urgences ainsi que l’embauche de 10 000 soignants supplémentaires.
Les personnels des urgences en grève s’étaient donné rendez-vous à Bercy pour une manifestation allant devant le Ministère de la Santé.

     Nous soulignons souvent que les luttes sont nombreuses, qu’elles touchent de nombreux secteurs comme actuellement dans la santé, l’éducation, dans l’industrie.
Amplifier ces luttes, les rendre permanentes à partir de l’entreprise, les faire converger, les organiser, les coordonner reste un objectif à gagner.

     Le coup d’envoi de la fumeuse campagne d’appel à pétitionner pour un RIP (Referendum d’initiative partagée) à propos de la privatisation des Aéroports de Paris (ADP) est donné. Lancé à l’Assemblée Nationale, par 215 députés et sénateurs socialistes, Républicains, centristes, de la France Insoumise, du PCF, des radicaux… M. Le Pen du RN soutenant la démarche, consacre ainsi une union gauche-droite-extrême droite. « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».

     Depuis plusieurs mois les grèves et les manifestations des personnels hospitaliers et des urgentistes ne cessent de se développer et concernent un nombre de plus en plus important d’hôpitaux dans toute la France. Plus de 255 établissements sont actuellement en lutte, dont 95 services d'urgence en grève. Grèves illimitées, grèves ponctuelles, débrayages, préavis, pétitions se multiplient dans les hôpitaux, les maternités, les Ehpad...

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche