Gantry 5

 

*Un camarade de la Sarthe : Fait le constat que Macron a enfermé le débat des Européennes entre la REM de Macron et le RN de M. Le Pen. Concernant les résultats de notre liste, nous avons des voix dans 73 départements malgré les difficultés rencontrées. Il est intéressant de noter que nous sommes de mieux en mieux connus. Dans la Sarthe, nous avons des voix au Mans ou il y a le vote électronique, dans les quartiers populaires et là où nous diffusons régulièrement nos tracts dans les entreprises et sur les marchés. Nos résultats au Havre et Brest sont intéressants. Dans la campagne nous avons observé une grande colère dirigée contre Macron même si le capitalisme n’est pas mis en cause.

Chers camarades,
Avec les élections européennes, nous venons de vivre une intense activité politique que nous allons examiner ensemble et en tirer les premiers enseignements.
Pour poursuivre sa politique, Macron et son équipe ont besoin de concentrer le débat autour de deux idées : poursuivre les réformes portées par le gouvernement actuel incarnant un capitalisme libéré de ses frontières nationales contre un capitalisme national incarné par le rassemblement de Marine Le Pen. Il s’agissait bien sûr et on a tous compris d’éviter de parler du capitalisme, de ses dégâts économiques et conséquences sociales.
Il faut bien se rendre à l’évidence, cette stratégie politicienne a fonctionné puisqu’elle a abouti à la marginalisation des partis traditionnels, stratégie inspirée de l’action des « gilets jaunes » qui se sont déclarés rappelons-le dès le départ apolitiques et contre les syndicats.

Chers camarades, nous sommes à un peu plus de deux mois de l’élection européenne, notre liste est prête et sera publiée prochainement.

L’aspect concret de notre choix politique est d’affronter la bataille politique intense qui s’annonce. C’est donner la possibilité aux électeurs de voter pour le seul parti politique révolutionnaire que nous représentons, le seul parti qui propose de lutter pour une société débarrassée du capital, une société gérée par le peuple et dont le seul but est de répondre aux besoins sociaux, une société dont les énormes possibilités de développement permises par les progrès considérables des sciences et des techniques sont possibles à condition d’éliminer le capital de toute maîtrise.
Oui il est possible de développer une société de progrès social à la condition exclusive d’engager la lutte politique pour supprimer le capital qui en domine tous les secteurs.
Ceci est vrai pour notre pays, c’est également vrai pour l’ensemble des pays de la planète et évidemment de l’Europe qui n’échappe pas loin s’en faut à cette analyse

    Compte tenu de la situation ce samedi à Paris, plusieurs manifestations, des stations de métro fermées…, nous avons dû écourter notre réunion. Plusieurs camarades de Province n’ont pas pu de ce fait y participer.
Résumé de la discussion :
*Un camarade des Hauts de Seine. Explique que dans la fonction publique territoriale les conditions de travail s’aggravent. Par ex. au nettoiement, on augmente le temps de travail mais on ne rémunère pas le travail supplémentaire, le bulletin de paie est le même. La règle imposée c’est « travailler plus pour le même salaire ».

Bimestriel N°131

imgnews

Abonner vous aux dernières publications

Conditions d'utilisation
Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche