Gantry 5

 

*Un camarade de Paris : Il a des luttes dans les grands centres de tri PTT ; il y a des interrogations, comment faire converger les luttes. La journée d’action du 24 septembre contre la réforme des retraites pourrait être un début de convergences des luttes. Il évoque le pouvoir d’achat. Entre 2007 et 2019, par ex., les retraites ont été bloquées. Alors que les logements augmentent, les retraités comme les étudiants sont confrontés à ces questions.

Chers camarades, la période de repos annuel qui s’achève aura été marquée cette année par la continuité des luttes sociales, le profond mécontentement qui continue à s’exprimer sous diverses formes. Dans de nombreux secteurs, des initiatives multiples d’action sont prévues et cela mérite que l’on s’y attarde un peu pour en analyser les causes mais aussi voir quel impact ces luttes peuvent avoir sur la politique mise en œuvre actuellement.

*Un camarade de la Sarthe : Fait le constat que Macron a enfermé le débat des Européennes entre la REM de Macron et le RN de M. Le Pen. Concernant les résultats de notre liste, nous avons des voix dans 73 départements malgré les difficultés rencontrées. Il est intéressant de noter que nous sommes de mieux en mieux connus. Dans la Sarthe, nous avons des voix au Mans ou il y a le vote électronique, dans les quartiers populaires et là où nous diffusons régulièrement nos tracts dans les entreprises et sur les marchés. Nos résultats au Havre et Brest sont intéressants. Dans la campagne nous avons observé une grande colère dirigée contre Macron même si le capitalisme n’est pas mis en cause.

Chers camarades,
Avec les élections européennes, nous venons de vivre une intense activité politique que nous allons examiner ensemble et en tirer les premiers enseignements.
Pour poursuivre sa politique, Macron et son équipe ont besoin de concentrer le débat autour de deux idées : poursuivre les réformes portées par le gouvernement actuel incarnant un capitalisme libéré de ses frontières nationales contre un capitalisme national incarné par le rassemblement de Marine Le Pen. Il s’agissait bien sûr et on a tous compris d’éviter de parler du capitalisme, de ses dégâts économiques et conséquences sociales.
Il faut bien se rendre à l’évidence, cette stratégie politicienne a fonctionné puisqu’elle a abouti à la marginalisation des partis traditionnels, stratégie inspirée de l’action des « gilets jaunes » qui se sont déclarés rappelons-le dès le départ apolitiques et contre les syndicats.

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche