Gantry 5

 

Le journal « les Echos » du 15 mai fait le constat « A dix jours du scrutin européen, il n’y a pas de débat de fond ».
Et pour cause. Toutes les listes en présence sont pour l’Europe que le capitalisme a construit au fil des ans pour toujours plus de profit sur le dos des peuples d’Europe. Elles tentent de masquer cette acceptation sous le couvert de l’écologie ou de petites phrases qui se veulent assassines.

     Depuis quelques jours, l’élection européenne a été transformée par le pouvoir en un match Macron/le Pen pour savoir qui arriverait en tête. Les deux faces de la monnaie du grand capital, que nous avions déjà dénoncées lors du deuxième tour de l’élection présidentielle, sont ainsi mises en avant pour empêcher tout débat de fond sur la question pourtant essentielle posée au travailleurs : Dire non à l’Europe capitaliste !

Bimestriel N°131

imgnews

Abonner vous aux dernières publications

Conditions d'utilisation
Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche