Gantry 5

 

Annoncé avec un grand fracas de publicité comme un plan de paix pour la Palestine, les deux complices impérialistes Trump et Netanyahou viennent de sceller un plan de guerre contre la Palestine.
Non seulement les USA reconnaissent immédiatement les colonies dans les territoires palestiniens occupés comme faisant partie d’Israël, mais aussi la souveraineté d’Israël sur la vallée du Jourdain.
Les conditions pour la création d’un État palestinien qui sera réduit à sa plus simple expression sont inacceptables, ce qu’ont confirmé les prises de positions de l’Autorité palestinienne et des dirigeants de la bande de Gaza.
USA et Israël foulent aux pieds délibérément le droit international en ayant clairement comme objectif l’annexion complète à terme de la Palestine par l’État israélien qui se définit juridiquement comme une État juif. Ils veulent légitimer que le peuple palestinien est un peuple soumis à une domination coloniale et raciste.
Ce nouveau coup contre les droits du peuple palestinien à un État reconnu selon les résolutions de l’ONU est aussi un coup contre la paix du Monde.
Nous appelons tous les français attachés à la paix et aux droits des peuples à exprimer leur opposition totale à ce plan impérialiste du camp de la guerre. La France doit cesser immédiatement toutes les relations commerciales, culturelles et diplomatiques avec l’État colonial israélien et soutenir les droits légitimes du peuple palestinien.
Paris le 28 janvier 2020

Imprimer cet article

Samedi 11 janvier un avion ukrainien s’est écrasé après son décollage de l’aéroport de Téhéran faisant 176 victimes. A ce jour, le pouvoir iranien a reconnu la responsabilité de la défense iranienne qui a abattu l’avion par erreur estimant à tort qu’il s’agissait d’un engin volant hostile. C’est dans un contexte d’une extrême tension entre les USA et l’Iran que survient cette catastrophe aérienne. Une telle situation dont la responsabilité incombe à l’impérialisme US et à ses alliés est, comme nous l’avons souligné à plusieurs reprises, source de dangers pour la sécurité régionale et la paix du monde.

En Iran, des révoltes populaires largement liées aux conditions de vie et aggravées par les sanctions des USA ont été violemment réprimées. Les USA considèrent l’Iran comme un ennemi à abattre tant sa présence est un obstacle à ses desseins impérialistes de domination de la région à son profit et avec le soutien de ses alliés locaux que sont Israël et l’Arabie Saoudite. Le retrait des USA de l’accord sur le nucléaire iranien était donc bien le prélude à une offensive visant à renverser le pouvoir et à lui en substituer un à sa botte. Dans ce sens, il vient de franchir une nouvelle étape en assassinant, en violation flagrante du droit international et de la souveraineté de l’Irak, le général iranien Qassem Soleiman.

Mi-novembre, un assassinat ciblé d’un dirigeant palestinien à Gaza par les forces colonialiste israéliennes d’occupation a fait monter d’un cran la tension. La riposte israélienne a été particulièrement meurtrière, les bombardements ont tué plus de vingt personnes et en ont blessé un grand nombre. Comme à l’accoutumée, les commentaires renvoient au mieux dos à dos Israël et le Hamas qui dirige l’enclave de Gaza. En aucun cas la question de fond de la colonisation de la Palestine, du non respect des accords internationaux par l’état d’Israël ne sont avancés comme la cause de la situation et de la lutte légitime du peuple palestinien.