Gantry 5

 

     Les résultats des élections législatives anticipées qui se sont tenues dimanche en Espagne sont maintenant connus. Ils sont marqués par une participation de 75 % en hausse de 9,3 % par rapport au dernier scrutin, elle souligne que les enjeux pour l’avenir du pays ont été largement perçus dans un pays où la crise a fortement ébranlé les couches populaires et où les tendances nationalistes et séparatistes à l’œuvre, tout particulièrement en Catalogne, menacent l’existence même de l’État-nation.

     Le deuxième tour de l’élection présidentielle, avec un taux de participation de 62 %, a vu l’élection de Volodymyr Zelensky avec 73 % des votants. Le président sortant Petro Porochenko avec 24 % subit un désaveu qui est sans appel. En premier lieu ce vote traduit le rejet, voire le dégoût d’une grande masse d’ukrainiens de la politique menée par les politiciens oligarques qui pillent sans vergogne le pays et l’on réduit à la misère. Les salaires et les retraites, quand ils sont payés, ne dépassent pas 200 Euros alors que tout augmente à une vitesse vertigineuse.

Les élections municipales en Turquie se sont déroulées dans une situation d’aggravation de la crise économique, sociale et politique sévère qui sévit dans ce pays. Cette crise est durement ressentie par les milieux populaires au rythme d’une inflation de 20 % par an et d’un recul de près de 30% du pouvoir d’achat. Si jusqu’à présent le parti AKP au pouvoir depuis 17 ans avait capitalisé les résultats d’un développement économique capitaliste rapide, il subit aujourd’hui de plein fouet les conséquences de cette crise.

     Le résultat de l’élection présidentielle en Ukraine a été conforme aux attentes. Avec une participation très faible aux environs de 45 %, c’est l’humoriste Volodymyr Zelenski qui est arrivé largement en tête en obtenant 30 % des voix. Il devance largement le président sortant P. Porochenko, mis en place par le coup d’état de Maïdan avec 16 % et I. Timochenko, ancienne première ministre avec 12 %. Si il n’y avait pas moins de dix huit candidats, une « preuve » du caractère démocratique du scrutin ! Le Parti Communiste d’Ukraine a été tout simplement interdit d’élection !

Bimestriel N°131

imgnews

Abonner vous aux dernières publications

Conditions d'utilisation
Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche