Gantry 5

 

Le Haut Commissaire à la réforme des retraites J. Delevoye a présenté le 18 juillet son rapport sur le contenu de cette réforme
Ce rapport servira de base à un projet de loi qui devrait être examiné par le Parlement après les élections municipales de mars 2020
Les axes principaux de cette nouvelle réforme sont les suivants :

     Les annonces se poursuivent et s’accumulent concernant la politique d’accélération des réformes capitalistes.
Casse sociale, suppression des acquis sociaux, mais aussi poursuite de la casse industrielle.
Les multinationales qui maîtrisent l’ensemble de l’activité industrielle accélèrent les restructurations par des fermetures de sites, de délocalisations, de fusions-acquisitions, d’externalisation des productions dans tous les domaines.

Les richesses créées doivent revenir à celles et ceux qui les produisent, c’est simple à expliquer mais ce n’est pas pour autant que c’est facile à faire comprendre.
Pourtant, lorsque l’on met côte à côte les plans d’austérité de plus en plus durs, la casse des acquis sociaux, la casse industrielle et les résultats chiffrés de cette politique, le constat est frappant : l’explosion des profits est considérable, les distributions de dividendes jamais égalés.

      Le Salon de l’Agriculture 2019 s’est déroulé cette année, entre la fin des élections aux Chambres d’agriculture et les premières notes de la campagne des élections européennes.
Macron n’a évidemment pas informé les agriculteurs, des orientations de la Politique agricole commune en cours d’élaboration pour la période 2021-2027. Celle-ci s’apprête pourtant (au prétexte du Brexit) à abaisser les subventions directes de 8 % et l’aide au développement rural de 23 % ! Après avoir rendu les exploitants quasi totalement dépendants de ces aides pendant des décennies,

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche