frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Si le Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE) de Pédro Sanchez a remporté un succès aux élections législatives, son échec à trouver une majorité pour son investiture traduit la difficulté profonde dans laquelle se trouvent les forces politiques espagnoles à faire accepter la politique du grand capital. Cette situation n’est d’ailleurs pas propre à l’Espagne et l’on voit partout en Europe les limites atteintes par l’alternance entre les forces de droite et de gauche structurée autour de deux grands partis et menant la même politique au service des intérêts capitalistes.

    Les législatives en Ukraine viennent de conforter le résultat de l’élection présidentielle qui a vu le succès de V. Zelensky un inconnu sponsorisé par une fraction de l’oligarchie dont les regards sont entièrement tournés vers l’Union Européenne et les USA et qui entendent mettre le pays en situation de liquider définitivement les acquis du socialisme pour mieux intégrer l’UE et l’OTAN.

     Les résultats des élections législatives en Grèce sont maintenant connus. Les données principales montrent que le parti de la Nouvelle Démocratie avec près de 40 % des voix a remporté les élections. Ce parti de la grande bourgeoisie grecque a réussi a rassembler le mécontentement généré par le gouvernement Syriza-Anel de Tsipras. Ce dernier qui s’était présenté comme un parti alternatif de la gauche a, comme nous l’avions écrit à de multiples reprises, joué le rôle que lui avait assigné les forces capitalistes en Grèce et en Europe : faire passer les mesures impopulaires exigées par l’Union européenne et qui ont saigné à blanc le peuple grec.

     Le 18 mai, à Milan les partis d’extrême droite et fascisants d’Europe ont tenu meeting sous la houlette du dirigeant italien de « la ligue » M. Salvini, et par ailleurs vice-premier ministre du gouvernement de coalition avec le « mouvement 5 étoiles ». Cette rencontre tentait de préfigurer leur alliance au parlement européen.
Si le leader italien M. Salvini s’est taillé la part du lion avec une demi-heure de discours, Marine le Pen elle a eu droit à dix minutes.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche