frcaendeitptrues
Gantry 5

 

L’hebdomadaire « le Point » vient de publier une tribune signée par plus de soixante députés et sénateurs français de droite, du centre et de gauche, anciens chefs de gouvernement, anciens ministres, intellectuels comme Manuel Valls, Edith Cresson, Anne Hidalgo, Xavier Bertrand, Daniel Cohn-Bendit... Dans cette tribune, ils s'engagent à contrer ce qu’ils nomment : « le virus de la haine » en apportant leur soutien aux représentants de la société civile de seize pays arabes qui ont fondé le Conseil arabe pour l'intégration régionale. Celui-ci tend la main à Israël et entend lutter contre les préjugés en instaurant un véritable dialogue israélo-arabe.

Entre otras acciones contra la población palestina, la prensa informa que la policía israelí intervino una clínica de detección de coronavirus en el distrito palestino ocupado de Jerusalén Este en Silwan y arrestó a sus organizadores el martes 14 de abril por la noche, porque la clínica fue administrada en cooperación con la Autoridad Palestina.
Al mismo tiempo, los líderes israelíes Benjamin Netanyahu, el primer ministro saliente y el retador Benny Gantz anunciaron que habían firmado un acuerdo para unir sus fuerzas y formar un gobierno de unidad.

Among other actions against the Palestinian population, the press reports that the Israeli police raided a coronavirus screening clinic in the occupied Palestinian neighborhood of East Jerusalem in Silwan and arrested its organizers on Tuesday evening April 14, because the clinic was managed in cooperation with the Palestinian Authority.
At the same time, Israeli leaders Benjamin Netanyahu, outgoing Prime Minister and therefore challenger Benny Gantz announced that they had signed an agreement to join forces and form a unity government.

À l’automne 2019, une grande partie de la population s’est révoltée contre la politique du gouvernement, politique qui a conduit à une spoliation de la population dont les couches moyennes ont vu fondre leurs économies tandis que les plus pauvres se sont encore plus enfoncés dans la misère. Ces révoltes ont visé, un système économique basé quasi exclusivement sur la spéculation financière, s’accompagnant au travers d’un confessionnalisme institutionnel d’une corruption généralisée des forces politiques et économiques dominantes.