frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Chers camarades,

A trois semaines de la tenue de notre congrès, notre Comité National va débattre aujourd’hui de l’importance et des responsabilités de notre parti dans la situation actuelle, nationale et internationale, de son développement et de son renforcement.
Nous avons décidé d’en faire le thème central de notre congrès car combattre le capital jusqu’à l’abattre suppose de renforcer, d’amplifier, de développer nos analyses, nos objectifs, de les faire partager par le plus grand nombre afin de peser davantage dans la vie politique nationale.

*Un camarade de Paris. Constate que la lutte des classes n’a pas pris de vacances. Ex. les cheminots de Versailles ont organisé des actions, des manifestations pour la défense de leurs revendications lors de la négociation sur la convention collective. Ils sont allés manifester contre le MEDEF sur le campus son université d’été. Ils ont continué à organiser la solidarité financière pour les grévistes. Depuis le début de la lutte, la CGT cheminot du centre qui comptait une centaine d’adhérents à fait 30 adhésions. Les partis politiques comme la France Insoumise, le PCF, confirment dans leurs discours qu’ils ne sont pas révolutionnaires. Concernant le rôle de l’impérialisme US vis-à-vis de la Corée du Nord, il estime que le triomphalisme n’est pas de mise car les manœuvres militaires US vont pouvoir reprendre en Corée du Sud.

 

Cher(e)s camarades,

En cette rentrée de septembre- 15 mois que Macron est Président – le mécontentement grandit, le rejet de sa politique s’élargit.
Le Journal Du Dimanche du 26 août titrait : «  la cote de Macron chute fortement – 34% de satisfaits, 66% de mécontents.
La situation du peuple ne cesse de se dégrader. Le pouvoir d’achat recule. Selon l’INSEE, rien qu’en juillet les prix ont augmenté de 2,3% (le gaz et l’électricité +14,3%), sauf que les salaires, les retraites ne suivent pas et les retraités ont eu la hausse de la CSG.

Un camarade de Paris estime que le tract que nous avons distribué à la manifestation des retraités a été bien apprécié, beaucoup de gens venaient nous en demander. Il note le recul du pouvoir d’achat avec les nombreuses augmentations: le carburant + 12% - les PV à Paris + 13%- les mutuelles + 5%- le bus +5%- le gaz + 6,5%- les vélib + 30%- les contrôles auto + 25%- le fioul +30% etc. A la Poste, le service rendu aux usagers et les conditions de travail des salariés se dégradent de plus en plus avec la fermeture des bureaux de poste, la réduction des effectifs de postiers (ex. une factrice fait 3 tournées à elle seule). Le travail régulier de propagande, de rencontres, de discussions, que nous faisons chez les postiers est très positif, il fait bouger les lignes, là où on s’explique il y a un progrès de la lutte des classes. 2 expositions à Parissur mai 68 : aux Beaux –Arts, la caractéristique en est l’anticommunisme « à cœur joie» - au PCF, une affiche explique que «le fer de lance de l’exploitation c’est la publicité»!! Continuons à écrire sur ce qu’a été la réalité de mai 68

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche