frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Chers camarades.
Après la lutte des personnels de santé qui a réuni des dizaines de milliers de personnes cette semaine, et toutes celles qui sont en cours ou à venir (voir article sur notre site), la question centrale au cœur de ces luttes même si elle n’est pas vécue comme cela est : quelle société ? Une société au service de qui ? Comment faire pour y parvenir ?

*Un camarade de Paris. Les médias officiels parlent abondamment des gilets jaunes, ils veulent éviter à tout prix que le capitalisme soit mis en cause. La pauvreté s’étend : en 2019 on compte 500.000 personnes de plus sous le seuil de pauvreté. Macron ne revient pas sur ses objectifs de « réformes » de régression sociale. A la Poste à Paris il y a une lutte au centre de distribution de Paris 15 contre les restructurations avec suppressions de postes et transformation des tournées de distribution. La direction de la Poste s’attaque à tous les acquis à Paris y compris en restreignant le nombre de lieux de repas.

*Un camarade de Paris : Il a des luttes dans les grands centres de tri PTT ; il y a des interrogations, comment faire converger les luttes. La journée d’action du 24 septembre contre la réforme des retraites pourrait être un début de convergences des luttes. Il évoque le pouvoir d’achat. Entre 2007 et 2019, par ex., les retraites ont été bloquées. Alors que les logements augmentent, les retraités comme les étudiants sont confrontés à ces questions.

Chers camarades, la période de repos annuel qui s’achève aura été marquée cette année par la continuité des luttes sociales, le profond mécontentement qui continue à s’exprimer sous diverses formes. Dans de nombreux secteurs, des initiatives multiples d’action sont prévues et cela mérite que l’on s’y attarde un peu pour en analyser les causes mais aussi voir quel impact ces luttes peuvent avoir sur la politique mise en œuvre actuellement.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche