Gantry 5

 

     Depuis plusieurs semaines, de Nantes à Clermont-Ferrand en passant par la région parisienne, des enseignants se mobilisent par la grève, essentiellement dans le premier degré, contre la loi Blanquer. Des grèves minoritaires mais pas négligeables se poursuivent ici et là et deux journées fortes ont marqué le climat social dans l’Education nationale : le 19 mars, à l’occasion de la grève interprofessionnelle et le 4 avril, journée purement « éducation », lancée au départ par des AG de grévistes avec 35 à 40 % de grévistes dans tout le pays et près de 60 % en région parisienne.

     Le 30 mars grande manifestation régionale à 14h. de la place du Panthéon à la Place d’Italie
Les syndicats CGT éducation – SNES-FSU – SNUIPP-FSU – SNEP-FSU -SNUEP-FSU – CNT- SGEN-CFDT – UNSA Education – Sud Education- SNALC – FNEC-FP-FO d’Ile de France

    Calberson, entreprise de transport à Gennevilliers, appartenant à Géodis, filiale de la SNCF ne supporte pas que les travailleurs se battent pour les salaires, l’embauche des intérimaires, le respect des consignes de sécurité. 11 militants syndicaux sont menacés de licenciement à la suite de plusieurs mouvements de grève des travailleurs.

Après le 19 mars la lutte va continuer dans les entreprises, pour développer encore plus la convergence des luttes.
Ce mardi 19 mars journée nationale de grèves et de manifestations à l’appel de la CGT-FO- la FSU- Solidaires- l’UNEF – L’UNI, pour les salaires, l’emploi, le développement industriel, contre la sélection à l’Université…contre la casse de la fonction publique, contre les « réformes » de régression sociale. Des grèves ont eu lieu dans tout le pays dans les entreprises, les établissements scolaires. Plus de 350.000 ont manifesté dans tous les départements.

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche