frcaendeitptrues
Gantry 5

 

C’est en grande pompe que le premier ministre Castex à parapher avec la complicité des directions syndicales de la CFDT, FO et de l’UNSA le plan dit « Ségur de la santé ». Les 3 syndicats (FO 24%, CFDT 24%, UNSA 5% des voix aux élections) prétendent représenter la moitié des personnels de la santé.

Ce qui domine les élections Municipales : l’abstention massive. Du jamais-vu, 6 électeurs sur 10 ne sont pas allés voter dimanche 28 juin. Le taux de participation s’établit à 40 % !
Au Havre, le Premier ministre Edouard Philippe était face au PCF, le taux d’abstention atteint 58 %, à Lille, 68,3 %...

Macron annonçait solennellement le 25 mars, pour « l’ensemble des personnels soignants, comme pour l’ensemble des fonctionnaires mobilisés une prime exceptionnelle pour accompagner financièrement la reconnaissance du pays ».
En mai, fini les belles promesses, la « reconnaissance » a nettement chuté.

250 rassemblements dans cette journée d'action nationale du 16 juin, à l'appel d'une dizaine de syndicats et collectifs de soignants (CGT, FO, Unsa, Sud, Collectif Inter-Hôpitaux...). Dans différentes villes de France, ils sont descendus dans les rues par milliers, malgré les contraintes, le 16 juin a fédéré la colère du monde hospitalier.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche