frcaendeitptrues
Gantry 5

 

250 rassemblements dans cette journée d'action nationale du 16 juin, à l'appel d'une dizaine de syndicats et collectifs de soignants (CGT, FO, Unsa, Sud, Collectif Inter-Hôpitaux...). Dans différentes villes de France, ils sont descendus dans les rues par milliers, malgré les contraintes, le 16 juin a fédéré la colère du monde hospitalier.

La crise sanitaire montre clairement ce que produit le système capitaliste. Depuis le début de la crise, les conséquences de la politique capitaliste ont aggravé la situation du peuple : les inégalités sociales, le chômage, la scolarité des enfants, la misère s’est étendue dans les cités populaires… un éboueur de 46 ans se donne la mort après son licenciement, les salariés de la sucrerie de Toury sont licenciés après avoir produit du gel hydroalcoolique…

Après 13 années de lutte dont 6 d'actions juridiques, la justice a donné raison aux anciens salariés de Goodyear en condamnant la multinationale américaine pour licenciement abusif des 832 salariés d'Amiens Nord qui ont porté l'affaire aux Prud'hommes, l'usine étant fermée depuis janvier 2014 laissant 1143 salariés sur le carreau.

Les soignants se sont à nouveau retrouvés pour un premier « mardi de la colère ».
Ils se sont rassemblés devant les hôpitaux pour revendiquer plus de moyens pour l’hôpital public, des revalorisations salariales et pour protester contre le projet Ségur (nom de l’avenue où se trouve le ministère), proposé par le gouvernement.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche