frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Dans son discours à l’Assemblée nationale, Edouard Philippe, a confirmé ce qui importait au capital: la nécessité de la reprise de l’activité en décidant la réouverture des écoles pour la reprise du travail le 11 mai.
Voilà l’objectif fixé à Macron et son gouvernement pour préparer sa priorité : la relance des activités économiques. Les mesures de prévention restent floues comme les conditions de sécurité des travailleurs, laissant le champ libre aux directions d’entreprises. Edouard Philippe a invité « toutes les entreprises, quand leurs moyens le leur permettent, à veiller à équiper leurs salariés ».

Après Macron et son discours appelant à « l’union nationale » pour poursuivre sa politique, c’était au tour de Philippe et Véran le ministre de la santé, d’occuper pendant 2h30 les chaînes d’information.
2h30 de palabres et de démonstrations pour préparer « les esprits à une crise économique brutale » comme le souligne le journal « le Figaro ».

Nous savions par avance que les annonces faites par Macron n’allaient pas soulever les foules, ni diminuer le fort mécontentement de la population.
Les seules annonces concernent le « déconfinement » et « l’union nationale » qu’il appelle de ses vœux pour sortir de la crise sanitaire.

Le Comité National de notre parti, s’est tenu dans des conditions exceptionnelles par vidéo conférence. Pendant plus de deux heures. Dans le débat, quinze camarades sont intervenus sur la base du rapport présentés par le Secrétaire National Antonio Sanchez.
Au cours de ces interventions un tour d’horizon a pu être fait de la situation dans les grandes branches d’activité du pays et tout particulièrement dans le secteur hospitalier.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche