frcaendeitptrues
Gantry 5

 

La réponse est évidemment dans la question car tout s’accélère, le pouvoir utilise toutes les peurs, les alimente pour poursuivre la recomposition capitaliste de la société.
Le système de santé, premier obstacle aux aléas de la vie, premier élément protecteur d’une population, est aujourd’hui dans un tel état qu’il ne parvient pas à juguler les problèmes de santé publique.

« C’est notre politique ou le chaos », voilà ce que développent pouvoir et patronat pour faire croire aux travailleurs et au peuple qu’il n’y a pas d’autre solution à la crise actuelle.
Cette vaste entreprise de manipulation de l’opinion consiste à faire oublier, détourner l’attention, éviter tous débats sur la profondeur de la recomposition de la société pour la soumettre totalement aux objectifs du capital.

Loin de nous l’idée de nier la gravité de la crise sanitaire actuelle, mais il faut le répéter, le premier obstacle pour faire face le plus efficacement possible à un virus inconnu et mortifère, comme c’est le cas aujourd’hui, c’est l’état du système de santé existant.

Dans un article consacré au budget gouvernemental de l’année 2021 (voir notre site), paru la semaine dernière, nous avons souligné l’offensive contre les salariés et le peuple que porte ce budget.
Budget marqué par un objectif central : satisfaire les exigences du Medef pour accentuer la course au profit du capital.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche