Gantry 5

 

Iran -Irak : mettre fin à l’intervention impérialiste

En Iran, des révoltes populaires largement liées aux conditions de vie et aggravées par les sanctions des USA ont été violemment réprimées. Les USA considèrent l’Iran comme un ennemi à abattre tant sa présence est un obstacle à ses desseins impérialistes de domination de la région à son profit et avec le soutien de ses alliés locaux que sont Israël et l’Arabie Saoudite. Le retrait des USA de l’accord sur le nucléaire iranien était donc bien le prélude à une offensive visant à renverser le pouvoir et à lui en substituer un à sa botte. Dans ce sens, il vient de franchir une nouvelle étape en assassinant, en violation flagrante du droit international et de la souveraineté de l’Irak, le général iranien Qassem Soleiman.

Cet acte est une déclaration de guerre visant à créer les conditions d’une intervention militaire de nature à abattre le régime iranien. Cet acte a été durement ressenti dans la région et en particulier en Iran et en Irak où le parlement irakien a immédiatement exigé le départ des troupes de la Coalition Internationale. Il s’agit notamment de la fin de la collaboration dans le cadre de l’accord sur la sécurité, établi avec les forces de la coalition internationale antiterroriste. Le parlement demande au gouvernement de mettre fin à toute présence militaire étrangère sur le territoire irakien, ainsi l’interdiction de l’utilisation par les étrangers des terres du pays, de son espace aérien et de ses eaux territoriales dans un objectif militaire.
L’Irak, comme tous les pays de la région, est l’objet d’attaques incessantes des puissances impérialistes et de leurs alliés régionaux. Depuis les guerres menées par les USA en 1990-91, à la tête d’une coalition de 35 États dont la France et en 2003, sans la France, au prétexte d’éliminer des armes de destruction massives que personne n’a jamais trouvées, l’Irak dévasté par ces guerres, vit sous une forme de condominium dominé par les USA et l’Iran. Depuis 2014, date de la formation de la Coalition Internationale, dominée par les USA et à laquelle participe la France, censée lutter contre l’État islamique (Daesh), les puissances impérialistes, en premier lieu les USA, pillent les ressources énergétiques de l’Irak. L’État irakien est affaibli et largement corrompu. La misère, la faim et l’humiliation nationale et la volonté d’indépendance ont été à l’origine d’une puissante révolte populaire dépassant les cadres confessionnels. Elle a été noyée dans le sang (www.sitecommunistes.org Hebdo N°633).
La réponse des USA aux protestations de l’Iran et de l’Irak a été une escalade de menaces et d’envoi de troupes qui font craindre un embrasement de la région. Ces menaces sont encouragées par l’attitude d’Israël qui s’est félicité de l’action US, tandis que la France et les pays européens se terrent dans un silence complice.
Le Parti Communiste d’Irak qui condamne fermement les actions impérialistes des USA soulignent dans une déclaration de son bureau politique du 3 janvier que l’Irak ne saurait se transformer en un lieu d’affrontement de puissances étrangères : « Nous exprimons notre condamnation de cet assassinat car il s'agit d'une violation flagrante de la souveraineté irakienne et constitue une grave escalade qui pousse la situation en Iran et dans la région vers de nouvelles tensions et augmente les chances d'intensifier les conflits armés et de déclencher la guerre.
La série de graves événements survenus ces derniers jours indique de plus en plus la transformation de l'Irak en une arène où se déroulent des conflits régionaux et internationaux, pour lesquels notre peuple paie un lourd tribut en sang et en destructions. Des efforts concertés de toutes les forces patriotiques sont nécessaires pour épargner à notre pays les risques d’être partie aux conflits régionaux qui font rage. »
Notre Parti Révolutionnaire COMMUNISTES condamne la violation par les USA et ses alliés de la souveraineté irakienne et iranienne et les assassinats terroristes qu’ils organisent ou commanditent. Il soutient les luttes des peuples irakien et iranien pour leur indépendance, leur souveraineté nationale et pour des politiques conforment aux intérêts populaires.

Imprimer cet article