Gantry 5

 

Irak : des centaines de morts et de blessés dans des manifestations populaires

L’actualité internationale est marquée par de nombreuses manifestations populaires face à la misère dans de nombreux pays du monde : en Irak, Égypte, Équateur, Argentine…
En Irak, à Bagdad mais aussi dans de nombreuses villes de province, les protestations massives populaires ont été durement réprimées et l’on compte des centaines de mort et de blessés. Les manifestants, dont beaucoup de jeunes, se révoltent face à une situation sociale et politique intenable.

La misère, le chômage de masse, la corruption sur fond de partage du pouvoir sur des bases ethnico-religieuses conduisent le pays dans une spirale d’effondrement. Selon le comité central du Parti Communiste d’Irak qui soutient le mouvement populaire, demande l’arrêt de la répression et la mise en œuvre de mesures immédiates pour résoudre la crise, la responsabilité de la situation immédiate incombe au pouvoir. Cependant force est de constater qu’en amont de cette responsabilité se trouve l’état dans lequel les guerres impérialistes de 1990, à laquelle la France a participé, puis celle de 2003, les deux menées sous la houlette des USA, ont laissé un Irak ravagé du point de vue économique et social. Cette destruction de l’État irakien n’empêche pas bien au contraire les multinationales du pétrole de continuer à opérer en Irak, elles le font de manière d’autant plus profitable qu’elles font face à un État faible. Notre solidarité est acquise au peuple irakien et aux communistes qui se battent pour une politique nationale de redressement et d’indépendance.

Imprimer