Gantry 5

 

Sitôt les ordonnances contre le code du travail publiées, les multinationales se sont empressées de les utiliser pour supprimer des milliers d’emplois.
C’est le cas pour les nouvelles dispositions concernant « la rupture conventionnelle collective » que le Medef appelait de ses vœux.

Depuis que Macron a annoncé que: «il faut en finir avec le mythe de l’université pour tous» les choses se sont précipités et aujourd'hui l'annonce de la loi d'Orientation et de Réussite des Étudiants (loi ORE) suscite de l'inquiétude dans les milieux scolaires et universitaires tant chez les étudiants que chez les personnels. Dans les résolutions et motions votées par des instances universitaires aussi bien que dans les déclarations syndicales émerge l'idée que cette loi et les procédures qu'elle entend mettre en place n'ont rien à voir avec une amélioration de l'accueil des étudiants bacheliers dans l'enseignement supérieur mais au contraire, tout à voir avec une sélection

Jean Salem, Professeur de philosophie à l'Université de Paris-Sorbonne est décédé dans la nuit du samedi au dimanche 14 janvier. Il animait à la Sorbonne le séminaire de philosophie " Marx XXe (puis) XXIe siècle l'esprit et la lettre". Il faisait partie de ces intellectuels qui n'ont pas renoncé au Marxisme qui selon lui se devait d'être vivant dans un Monde en mouvement. Il voyait dans la Révolution d’Octobre, et dans la création de l’URSS un acte majeur de la transformation du monde. Dans son ouvrage :"Lénine et la révolution" où il exposait et commentait six thèses de Lénine à propos de la révolution, il soulignait, marquant ainsi son engagement: Il se pourrait que, des six thèses que nous allons maintenant étudier au plus près, nous puissions tirer quelques enseignements forts utiles dans un avenir qui n'est pas si lointain qu'on croit». Nous saluons sa mémoire et son combat.

MACRON baisse le budget des Allocations logement de manière drastique dès 2018 et sur trois ans, après la baisse de 5 euros de l’APL par allocataire en 2017. Cette baisse va toucher 2,5 millions de locataires HLM uniquement du service public, aux revenus modestes. Pour 2018 et 2019 les bailleurs publics subiront: La réduction des loyers de solidarités de 800 millions d’euros - Une hausse de la TVA qui passera de 5,5% à 10 % sur les travaux d’entretien et de construction ce qui rapportera à l’Etat 700 millions d’euros et en 2020 la réduction des loyers de solidarités devra être de 1,5 milliard d’euros.

Bimestriel N°131

imgnews

Abonner vous aux dernières publications

Conditions d'utilisation
Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche