frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Résumé des questions économiques et sociales: semaine n° 08 du 13 mars 2021

France
Flunch : La chaîne de restauration veut fermer 57 restaurants sur 161, en supprimant 1244 postes.

 

manif ensemble

Pour 2018 le groupe a distribué 123 millions d'euros en dividendes à l'actionnaire Agapes, propriété de l'association familiale « Mulliez ».
Kéolis : (transport Strasbourg / Grand-Est) Grève reconductible depuis le 15 février des conducteurs pour leurs revendications salariales annuelles (prime de vacances de 500 euros annuels et équité avec les administratifs qui ont eu 40 euros d'augmentation mensuelle que les roulants n'ont pas eu). Diviser pour régner est l'adage bien connu.
SFR : 1700 « départs volontaires » prévus pour l'année 2021, dont 400 dans les boutiques et 1300 sur les autres fonctions de l'entreprise. Ces licenciements déguisés représentent moins 17,4 % des effectifs alors que le Chiffre d'Affaires est en augmentation de 2,4 % et représente 4,2 milliards d'euros. Sachant que SFR fait partie du même groupe que BFM TV et RMC.
Roissy / Charles de Gaulle : 20 000 à 30 000 suppressions de postes sont prévues sur l'aéroport. Une véritable hécatombe pour les plus de 94 000 salariés directs et indirects. Selon les syndicats, les chiffres sont largement en-dessous de la réalité car ne sont pas pris en compte les 20 000 à 30 000 intérimaires employés sur le site.
Bosch (équipementier automobile) : Suppression de 750 emplois sur 1250 dans l'usine de Rodez d'ici 2025, prétextant la chute des ventes de moteurs Diesel.
AGECO Agencement (ex-Whirlpool Amiens) : Placé en redressement judiciaire suite à des problèmes de trésorerie. 2 offres de reprises sont à l'étude (Caddie basée dans le Bas-Rhin et la 2ème du groupe Jestia spécialisé dans la fabrication de mobilier de collectivités). Bien entendu les deux repreneurs potentiels ne reprendront la totalité des salariés (entre 33 et 40 sur les 83 restants). Les salaires d'avril ne sont pas garantis et certains salariés vont subir leur 3ème licenciement en 2 ans et demi. A noter que Macron est venu sur le site Whirlpool en 2017 «prendre la défense des salariés» pendant sa campagne électorale présidentielle, suivi le lendemain par sa « concurrente » Le Pen.
Fermeture des hôpitaux Bichat et Beaujon (Paris) : En cette période de tensions sanitaires, le manque flagrant de lits d'hospitalisation publics est catastrophique malgré les effets de manche médiatique des ministères concernés. Le constat reste alarmant pour la population, le ministre Véran et le directeur général de l'APHP Martin Hirsch continuent la destruction du système de santé publique en maintenant leur projet de méga-structure hospitalière nord de la capitale et la fermeture de Bichat et Beaujon. Le futur « hôpital-usine » concentrera 1000 lits avec une perte de 400 lits et 1200 postes de soignants. Coût provisoire 1,2 milliards d'euros de gaspillage d'argent public.
Les plans de restructuration des hôpitaux publics concernent toutes les régions de notre pays.
CHU d'Amiens : Regroupement des deux entités (Nord et Sud) sur le même site avec 400 lits en moins et 300 postes de soignants supprimés alors que des personnes atteintes du Covid sont envoyées à Beauvais par manque de lits de réanimation.
CHU de Caen : Coût 502 millions d'euros, 350 millions financés par le ministère de la santé (fermeture de 500 lits).
Marseille (AP-HM) : Coût 337 millions d'euros, 168 millions financés par le ministère de la santé, 130 millions par les collectivités locales. 200 suppressions de lits et réajustement à la baisse de l'ensemble des équipes de soignants !!!
CHRU Nancy : Coût 420 millions d'euros, 184 suppressions de lits, soit 24 % des capacités d'hospitalisation, 600 emplois supprimés d'ici 2024.
CHU de Nantes : Transfert d'une partie du CHU (Hôtel Dieu et Hôpital Nord Laennec) sur l'Île de Nantes, coût du nouvel Hôpital plus d'1 milliard d'euros, 225 millions financés par le ministère de la santé, le reste par autofinancement (314 millions) et par l'emprunt. Suppression de 350 lits et 400 postes.
Réforme de l'assurance chômage : La réforme de l'assurance chômage qui entrera en vigueur le 1er juillet 2021 va pénaliser 800 000 futurs chômeurs qui auront une indemnisation mensuelle inférieure en moyenne de plus de 20%. La modification du calcul du salaire journalier permettra de réaliser près d'1 milliard d'euros d'économie en année pleine selon l'Unédic.
Monde
Inde : Victoire des ouvrières. Après 8 mois de lutte, le syndicat des travailleurs du vêtement et du textile a obtenu la réintégration de 1257 salariés (en majorité des femmes) licenciées par le fournisseur de H et M. Celui-ci voulait prétexter de la pandémie pour fermer la seule unité de production dont le personnel était syndiqué.
Chine: Depuis vendredi l'Assemblée Populaire Nationale discute du 14e plan quinquennal qui devrait être approuvé le 11 mars. Nous reviendrons sur cet événement dans un article à paraître la semaine prochaine sur notre site: Chine: 14e plan quinquennal
USA: le Sénat a voté ce week-end le plan de relance de J. Biden qui s'élève à 1.900 milliards de Dollars. Il reste à en apprécier l'utilisation qui fait l'objet d'âpres discussions. Déjà, l'augmentation du salaire minimum de 7,25 à 15 Dollars a été rejetée.
Palestine: La Cour Pénale Internationale a ouvert une enquête officielle sur des crimes de guerre en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, a confirmé mercredi la procureure générale Fatou Bensouda. Birmanie: Après le coup d'État militaire du 1er février, l’appel à la grève générale tente de paralyser les conglomérats économiques dirigés par l'armée et avec lesquels traitent les multinationales étrangères.
Sénégal: La rue fait céder le pouvoir obligé de libérer l'opposant Ousmane Sanko
Royaume Uni: Le gouvernement Johnson n’envisage qu’une hausse symbolique de 1 % des salaires des personnels hospitaliers. C'est moins que l’inflation et les personnels menacent de faire grève

Articles en lien avec notre site Communistes Luttes sociales et politiques:

https://www.sitecommunistes.org/index.php/france/politique/1330-pas-d-autre-voie-que-d-affronter la-politique-du-capital

https://www.sitecommunistes.org/index.php/france/social/1339-macron-a-stains-l-enjeu-de-la jeunesse

Imprimer cet article