frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Palestine: L'État colonial israélien accélère le nettoyage ethnique

731-25/08/2021Israël après des frappes samedi dernier, a déclenché de nouveaux bombardements sur la bande Gaza lundi soir.

Une quarantaine de Palestiniens ont été blessés. Un adolescent palestinien a été tué, ce mardi, par de nouveaux tirs de l’armée israélienne au cours d’affrontements dans le camp de réfugiés de Balata (nord de la Cisjordanie). Ce même jour, Israël a encore mené des frappes aériennes contre Gaza. Les raids n’ont pas fait de victimes, mais ils ont causé des dégâts matériels, a précisé une source de sécurité palestinienne dans l’enclave.
Ces frappes font suite à d’autres raids israéliens dans la nuit de samedi à dimanche sur l’enclave palestinienne, Ces raids ont eu lieu à la suite d’affrontements entre l’armée israélienne et des Palestiniens survenus dans la journée de samedi, en marge de manifestations organisées le long de la barrière séparant la bande de Gaza d’Israël. Une quarantaine de Palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens lors de ces heurts,
À Jérusalem dont la partie Est est reconnue comme la capitale du futur État palestinien, l'État d'Israël organise le nettoyage ethnique et l'expulsion de familles palestiniennes qui pour se défendre manifestent contre les forces d'occupation. La répression israélienne de ce mouvement de solidarité est l’une des causes du déclenchement de la guerre qui a duré onze jours à Gaza et tué 260 palestiniens
Les quartiers de Cheikh Jarrah et de Silwan sont au cœur de la stratégie d’Israël pour étendre son emprise sur Jérusalem-Est, qu’il occupe illégalement depuis 1967, en poussant les palestiniens hors des murs et en tentant de dissoudre l’identité arabe de la cité.
Cela fait des mois que la police israélienne utilise, dans ces quartiers la « kharara », le « camion à merde », comme l’ont surnommé les Palestiniens, pour disperser les manifestants. Une punition collective aussi pour les habitants qui résistent à leur expulsion au profit de colons israéliens, ceux ci convoitent les maisons de 300 Palestiniens. Dans le quartier de Silwan, près de 1 000 personnes pourraient voir leurs maisons démolies, à Batn Al-Hawa, 86 familles sont menacées d’expulsion au profit d’une organisation de colons israéliens. Deux organisations, Ateret Cohanim et Elad, aidées par le gouvernement israélien, ont installé plusieurs centaines de colons dans cette zone. A Wadi Joz 200 commerces palestiniens devraient être détruits pour laisser place à un centre high-tech…
Les palestiniens n’ont pas droit de cité dans ce qui doit être la capitale du futur État palestinien : agiter un drapeau aux couleurs noir, vert, blanc et rouge est puni.
Depuis la guerre de 1967, plus de 14.000 Palestiniens ont perdu leur résidence.
« La municipalité travaille à faire respecter la loi et mettre en œuvre l’idée que Jérusalem est la capitale de la nation juive », déclare le maire adjoint, Arieh King, l’objectif de « maintenir une solide majorité juive dans la ville » en fixant un « ratio de 70 % de Juifs et 30 % d’Arabes »…un « plan d’assimilation est organisé pour effacer l’identité palestinienne.
Israël considère, en toute illégalité, Jérusalem comme sa capitale et se fixe trois objectifs : « Garder le contrôle sur tout Jérusalem, et Jérusalem-Est en particulier, limiter la démographie palestinienne et mettre en œuvre une colonisation très offensive dans la Vieille Ville et son bassin, qui sont très majoritairement palestiniens, afin de judéiser ces zones », résume un chercheur. Jamais la colonisation et les démolitions à Jérusalem-Est n’ont été aussi intenses.
Israël contrôle Jérusalem-Est et viole les droits humains des Palestiniens. La communauté internationale reste muette
Il faut que cesse l'impunité d'Israël, impunité qu'il doit au soutien sans faille des USA, de l'Union Européenne et tout particulièrement il faut que cesse le soutien du gouvernement français à l’Etat Israélien. Ceux - là même qui activent des sanctions politiques et économiques contre Cuba, le Venezuela, la Russie, la Biélorussie...ne lèvent pas le petit doigt quand il s'agit de leur allié qui se sent ainsi autorisé à détruire un pays et à assassiner un peuple. Israël est coupable du crime contre l’humanité en colonisant un pays et en pratiquant l’apartheid.
Notre parti réaffirme sa solidarité sans faille avec le peuple palestinien dans sa lutte légitime pour ses droits et tout particulièrement celui à un État libre et indépendant et au retour des réfugiés. Nous soutenons les campagnes pour le boycott politique, économique et culturel d'Israël, nous exigeons du gouvernement français qu'il cesse son soutien à Israël et comme première mesure rompe ses relations diplomatiques avec lui.

Imprimer cet article