frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Israël : étouffer l’économie palestinienne

705-23/02/2021 L’objectif est ancien et les moyens mis en œuvre aussi odieux que variés pour tarir les réseaux d’aide à l’agriculture palestinienne, support vital de la lutte.

Une intense campagne internationale, développée par les lobbies israéliens, s’attache à accuser tous les acteurs de cette aide d’être des financeurs du « terrorisme » tel que défini par les impérialistes américains et leurs alliés.
Malgré l’échec de ces manœuvres menées auprès de l’Australie, celles-ci se poursuivent auprès des Pays Bas pour qu’ils gèlent leur aide à l’UCTA (Union des Comités de Travailleurs Agricoles). Cette ONG fondée en 1986 par un groupe d’agronomes est une organisation indépendante de développement agricole, politiquement neutre qui aide les fermiers palestiniens dans leur activité (assistance technique, commercialisation des produits, accès à l’eau).
En accusant l’UCTA d’avoir partie liée avec le FPLP (Front populaire pour la Libération de la Palestine), Israël tente de dissuader les Pays Bas de financer des programmes de développement indispensables : installation de coopératives en Cisjordanie et à Gaza, réhabilitation de surfaces arables, plantation d’arbres, construction de centaines de kms de routes agricoles, travaux d’irrigation fondamentaux dans cette zone semi aride, pépinières indispensables pour l’accès aux semences. La défection des donateurs signerait rapidement le démantèlement de l’agriculture, donc de l’économie palestinienne. Israël poursuit avec méthode la destruction de l'agriculture palestinienne. Ainsi, pour la deuxième journée consécutive, les autorités israéliennes ont poursuivi leurs mesures pour détruire le secteur agricole dans la bande de Gaza. En plus des incursions militaires et des attaques contre les paysans, elles ont inondé des centaines de terres agricoles en ouvrant les vannes de barrages qui retenaient l’eau pluviale. Ceci de manière à rendre ces terres incultivables.
Israël s’est engouffré dans la brèche ouverte par la démission du gouvernement hollandais de coalition Rutte le 15 janvier, coalition de droite accusée dans un scandale de fausses allégations de fraude aux allocations familiales. Les élections législatives hollandaises auront lieu le 17 mars mais d’ores et déjà la campagne de dénigrement a conduit au gel d’un financement d’un million de dollars. C’est pour obtenir non plus le gel mais la suppression définitive de ces aides que les lobbies israéliens s’activent pour influencer le vote hollandais et empêcher l’éventuel accès de Sigrid Kaag au poste de premier ministre. Sigrid Kaag, chef du parti D66 centriste et pro européen est déjà une cible de la droite en raison de son soutien aux Palestiniens. La pression israélienne sur les Pays Bas s’exerce sans que s’élève la moindre voix, la moindre condamnation. Israël peut compter sur le soutien de ses alliés capitalistes français et européens pour renforcer l’apartheid et accaparer les ressources palestiniennes.
Ce travail de sape concerne aussi bien d’autres organisations de soutien telles que Humani’Terre, l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix), DCI Palestine, aide et protection des enfants palestiniens maltraités voire tués par l’occupant. Cette dernière est aussi accusée d’être liée au FPLP parce que ses donateurs utilisent Paypal comme moyen de paiement. Paypal est soupçonné de participer au financement du « terrorisme » tel que défini par le monde capitaliste.
Cette campagne s’exerce chaque jour tous azimuts. Ainsi le dimanche 20 février, la presse française (Ouest France, les Echos, France 2) manifeste son admiration devant Israël qui a vacciné presque la moitié de sa population. Mais Radio Orient annonce qu’Israël interdit la livraison des vaccins à la bande de Gaza. Contre cette ignoble décision, un rassemblement eu lieu à Paris le samedi 20. En outre, selon l’agence palestinienne WAFA, presque chaque jour, des tentes destinées aux vaccinations sont démontées ou détruites par les Forces d’Occupation israéliennes tandis que nos médias expliquent que « les Arabes ne veulent pas se faire vacciner ».
Soutenir la lutte du peuple palestinien, ce que Communistes fait depuis sa création, c’est bien lutter contre les forces impérialistes qui écrasent tous les peuples.