frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Nouvelle Calédonie : L’indépendance toujours à l’ordre du jour

747-14/12/2021 L’ensemble des media titre sur ce qu’ils nomment : « le non à l’indépendance » pour y ajouter un bémol sur une très forte abstention de … 56 % !

Ce petit bémol est vite remballé et ils s’attachent tous à montrer que la Nouvelle Calédonie a choisi de rester dans la république française. C’est d’ailleurs le même discours qu’a servi Macron quelques heures à peine après la proclamation des résultats.
Pourtant rien n’est réglé loin de là et la réalité de la domination coloniale de la France demeure contre la volonté d’indépendance légitime du peuple kanak et contre la résolution de l’ONU du 14 décembre 1960 qui stipule : « Tous les peuples ont le droit à la libre détermination ; en vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et poursuivent librement leur développement économique, social et culturel ».
La France qui n’a cédé son pouvoir colonial que sous la contrainte des armes des mouvements de libération en Indochine et en Algérie et des luttes anti-coloniales s’accroche à la Nouvelle Calédonie. Le pouvoir colonial a tout fait pour organiser la mascarade électorale d’hier contre l’avis des premiers intéressés, les kanaks, qui ont appelé a refusé de participer au scrutin et qui ont été massivement entendus et suivis. Cette volonté de maintenir la domination coloniale a été clairement exprimée hier par le Président de la République en termes économiques, avec les ressources en Nickel de l’île et aussi par le caractére géo-stratégique de la Nouvelle Calédonie dans l’espace Indo-Pacifique si convoité par toutes les puissances impérialistes de la région et où la France entend jouer sa partition économique et militaire(1) .
La question de l’avenir de la Nouvelle Calédonie est donc loin d’être joué malgré les cris de triomphe des politiciens coloniaux locaux et de leurs supporters en France. La question de l’indépendance, droit inaniénable des peuples colonisés est toujours sur la table et le Front de Libération Nationale Kanak et Socialiste a rappelé clairement dès hier qu’il se rendra : « à la table des négociations pour discuter de l’indépendance et pas d’autre chose ». Notre parti fidèle au principe de la solidarité internationaliste du mouvement révolutionnaire soutient sans réserve la légitime revendication de l’indépendance.

Imprimer cet article

(1) https://www.sitecommunistes.org/index.php/monde/oceanie/1091-nouvelle-caledonie-l-independance-en-jeu

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche