frcaendeitptrues
Gantry 5

 

La Catalogne change de tête mais pas de cap

704-17/02/2021 Aux élections régionales catalanes le candidat socialiste arrive en tête avec 23,02 % (+66 %). Mais en nombre de sièges, par l’addition des partis favorables à l’indépendance, la majorité reste aux indépendantistes.

Le Parti populaire (PP) droite, n’enregistre que 3,85 % (4,27 % en 2017). Ciudadanos (Parti de la Citoyenneté, centre droite) s’écroule, passant 25,35 % des voix en 2017 à 5,55 %, il avait attiré une part de l’électorat unioniste en Catalogne au cours des dernières années. Le parti d’extrême droite Vox est venu « pomper » cet électorat en faisant campagne sur sa volonté de mettre fin au processus indépendantiste en promettant l’interdiction des partis qui lui sont favorables, il fait son entrée au parlement catalan avec 11 députés. Une première depuis quarante ans. Une des créations du grand capital pour absorber et dévoyer le mécontentement dans un système d’alternance, a fait une entrée au parlement régional en Andalousie fin 2018, puis au sein du parlement national (Cortes) en 2019. La lutte politique est indispensable, car ce qui est posé c’est la question politique du pouvoir aujourd’hui dominé et au service des multinationales capitalistes. C’est la lutte pour abattre le capital et construire une société socialiste débarrassée de l’exploitation capitaliste. C’est à cette lutte que le Parti Communiste des Travailleurs d’Espagne (PCTE), parti marxiste léniniste de lutte de classe, appelle. Nous l’assurons de notre soutien internationaliste.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche