frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Protestation contre une nouvelle tentative d'interdire le Parti Communiste de Pologne

698-05/01/2021 Le Parti Communiste de Grèce ( KKE ) a fait une démarche auprès de la représentation de la Commission européenne à Athènes et de l'ambassade de Pologne à Athènes,

contre la nouvelle tentative d'interdiction du Parti communiste de Pologne à la demande du Procureur général/Ministre de la Justice du gouvernement polonais.

Ces opérations d’interdiction de la part du gouvernement réactionnaire et pro-américain polonais se basent sur une vision de l’histoire qui assimile le nazisme et le communisme. Le PCP a été acquitté lors d’un précédent procès, mais le pouvoir polonais revient à la charge. Il veut liquider toute expression opposée fondamentalement à sa politique. Seule des forces politiques représentées au parlement européen, le Parti Communiste de Grèce (KKE) a énergiquement protesté contre cette nouvelle tentative d’interdiction.
Dans la lettre de protestation livrée à la Commission européenne par l'eurodéputé du KKE, Kostas Papadakis, il est noté: « La tentative du gouvernement polonais d'interdire le PC de Pologne ainsi que la déformation méthodique de l'histoire sont inacceptables. L'UE porte également d'énormes responsabilités, puisque l’assimilation des fascistes - nazis d'hier et d'aujourd'hui à ceux qui ont combattu le nazisme est une direction de l'UE contenue dans les résolutions et déclarations anticommunistes. C'est une position qui encourage l'action des formations criminelles fascistes-nazies ».
Notre parti condamne cette nouvelle tentative du pouvoir polonais d’interdire le PCP avecle silence complice de l’Union Européenne et de la France. Il exprime sa solidarité au Parti Communiste Polonais.

Imprimer cet article

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche