frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Chine USA : une « guerre commerciale » ou le repartage du Monde

Depuis plusieurs mois, les tensions commerciales se sont accentuées entre les USA et leurs principaux partenaires dans le Monde et tout particulièrement avec la Chine. Les USA ont ainsi pris un certains nombres de mesures visant à taxer les produits d'importations. Ils ont aussi dénoncé le traité de l'ALENA qui réglemente le commerce entre le Canada, les USA et le Mexique. Toutes ces mesures s'inscrivent dans un processus plus large à l'échelle mondiale. Comme l'a constaté la réunion du G20 à Hangzhou en Chine en 2016, la période est marquée par une tendance au protectionnisme qui se traduit, entre autre, par des mesures douanières qui contribuent au ralentissement

du commerce mondial global. Avant d'analyser les causes profondes de cette « guerre commerciale », il convient de rappeler l'importance des échanges mondiaux dans une économie capitaliste globalisée mais dont les supports étatiques jouent un rôle déterminant.
La valeur des échanges du commerce mondial ce sont en 2016 16.000 milliards de Dollars pour les marchandises, en recul de 13 % sur 2015 et 4.750 milliards de Dollars pour les services en recul de 6 %. En 2015, selon l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), la Chine a représenté 14 % des exportations mondiales devant les USA 9 % et la République Fédérale Allemande 8 %. Plus globalement l'Europe et l'Asie sont au coude à coude avec 36 % des exportations mondiales. Le constat c'est celui d'une montée en puissance de la Chine en particulier dans le commerce avec les USA. En 2017 la Chine a importé des USA pour 130 milliards de marchandises et de services   ce qui représente 7,6 % des exportations des USA tandis que ces derniers ont importés pour 505 milliards de Dollars de marchandises en provenance de Chine ce qui représente 20 % de leurs importations. Les USA exportent vers la Chine essentiellement du matériel aéronautique (16 milliards) du soja (12 milliards) et des voitures (10 milliards). La Chine exporte elle les USA du matériel électronique (257 milliards) des vêtements (59 milliards) des biens de consommation (79 milliards).
La première critique des USA est basée sur ce déséquilibre de leurs échanges avec la Chine. Cependant, les valeurs brutes sont trompeuses. Par exemple sous la rubrique du matériel électronique, la moitié de la valeur concernée n'est pas produite en Chine mais provient de composants fabriqués ailleurs dans le Monde. La deuxième concerne les transferts de technologie, les licences et brevets et enfin les investissements chinois à l'étranger, le tout soutenu par un système bancaire et une monnaie étroitement contrôles par l’État. Pourtant face à cette critique de la manipulation pour le maintien artificiel par la Chine d' Yuan sous évalué, de nombreux observateurs font remarquer que le Yuan s'est évalué de 28 % depuis 2002 tandis que le Dollar perdait dans la même période 14 % de sa valeur, ce qui aurait dû favoriser les exportations US vers la Chine. La raison du déséquilibre est donc bien plus profonde.
Les mesures prises par les USA visent avant tout à renchérir l’équivalent de 200 milliards de biens chinois qui arrivent aux USA en les taxant de droit de douanes à 25 %. Bien entendu la Chine a pris des mesures de rétorsion équivalentes mais sur des volumes bien plus faibles du fait du déséquilibre des échanges entre les deux pays. La Chine a même déposé une plainte auprès de l'OMC pour obtenir le condamnation des actes qu'elles juge illégaux de la part des USA.
Dans le même temps la Chine s'emploie à développer des échanges et des coopérations dans le Monde. Un accord est en cours de négociation au niveau de l'Asie pour une zone élargie de libre échange. C'est ce que rapporte le journal « Le Monde » : «  le ministre singapourien du commerce et de l’industrie, Chan Chun Sing, indique, samedi 1er septembre, que les négociateurs de seize pays asiatiques, (les dix de l’Asean, plus la Chine, le Japon, la Corée du sud d’une part et l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Inde de l’autre), se sont mis d’accord sur les éléments clés d’un accord mais qu’il reste maintenant aux dirigeants politiques à le valider, sans doute en novembre. Deuxième acte : Shinzo Abe, le premier ministre japonais, déclare dans un entretien à un quotidien japonais que les relations entre la Chine et le Japon sont « complètement revenues à la normale ». Une rencontre au sommet avec le président chinois XI Jinping n’est pas exclue. On a même appris lundi 3 septembre que les deux hommes pourraient se voir dès la semaine prochaine, en Russie, en marge d’un sommet régional organisé par Vladimir Poutine ». Compte tenu du poids que représente la zone concernée il est facile de comprendre que la question des sanctions US contre la Chine risquent d'être plutôt contre productives aux regards même des intérêts américains.

Pourquoi cet emballement dans la « guerre commerciale » ?
Depuis que le capitalisme existe, les États utilisent les barrières douanières et la monnaie comme des outils pour assurer la prééminence de leurs monopoles nationaux, l'élargissement des marchés, l'évolution et la rapidité des voies de communications, l'interconnexion de nombreux réseaux énergétiques, la complexité même des productions, la mondialisation du système financier ont ouvert une longue période de libéralisation des échanges.
Des ensembles capitalistes comme l'Union Européenne se constituent. La domination des USA dans l'ensemble capitaliste est remis en cause par l'émergence économique et politique des pays asiatiques et en premier lieu de la Chine qui connaît un développement capitaliste rapide. La défaite de l'URSS, pays qui contribuait de part sa politique à la stabilité mondiale a ouvert une nouvelle période que l'on peut caractériser comme celle d'un repartage du Monde dans lequel les USA ne seront plus la force majeure. Ce processus sera marqué par de nombreux conflits au sein du système impérialiste en mouvement dont l'intensité n'est pas prévisible, ce d'autant que si les USA sont en perte de vitesse économique relative par rapport aux autres, ils sont la plus puissante force militaire et disposent de ressources importantes.    

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche