French Catalan English German Italian Portuguese Russian Spanish
Gantry 5

 

Guaido à Paris : Macron reçoit un ami des narco-trafiquants colombiens !

Le « Président » auto proclamé du Venezuela et que plus grand monde ne prend au sérieux tant il est compromis par des scandales de corruption et par ses liens avec les narco-trafiquants colombiens a été reçu à Paris par le Président E. Macron. Rappelons que la France, emboîtant le pas de son parrain américain, les USA, a reconnu dès le début Guaido comme Président « légitime » du Venezuela contre le Président élu Maduro. Depuis, la trajectoire de Guaido est un échec cuisant et rien ne légitime en quoi que ce soit sa présence en France.

Il semble même que les USA déçus par leur protégé s’en éloignent quelque peu prenant probablement en compte que l’opération Guaido a du plomb dans l’aile malgré le putsch institutionnel manqué, et les tentatives avortées de coup d’état qui ont émaillé l’année 2019. Leur stratégie évolue, en tenant compte de la réalité de terrain, et des nombreux soutiens dont dispose le président Maduro tant au Venezuela que sur l’échiquier international. Sils maintiennent le blocus criminel contre le Venezuela et contre Cuba, les USA ont infléchi certaines sanctions et des organismes internationaux sont désormais autorisés par le Département du Trésor américain à établir des transactions avec la Banque Centrale du Venezuela (BCV).
D’autres organismes liés à l'ONU comme l’Unicef, ONU-Habitat, le Haut-Commissariat aux Réfugiés, l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture, le Programme Alimentaire Mondial, et ceux liés à la Croix Rouge et au Croissant Rouge pourront désormais réaliser des transactions avec la Banque Centrale du Venezuela. IL semble que les USA cherchent à pousser le Venezuela dans les griffes des institutions financières internationales comme le FMI pour le contraindre à renoncer à sa politique d’indépendance vis-à-vis des monopoles US.
La France en recevant et donc en soutenant Guaido a choisi l’affrontement contre la République bolivarienne alors que le soutien à ce fasciste notoire est en recul au Venezuela comme en témoigne la distance que prennent les amis politiques de Guaido, considérant son discrédit de plus en plus marqué dans la population. Ce choix de la France est dangereux car il pousse Guaido et son clan dans une logique non seulement de guerre civile mais aussi de guerre extérieure contre le Venezuela.
Notre parti qui suit avec une grande attention la situation au Venezuela, tient à rappeler son soutien aux institutions légitimes, au peuple vénézuélien, à son parti communiste dans leur lutte pour l’indépendance et la souveraineté nationale. Plus que jamais l’avenir politique du Venezuela doit être l’œuvre des vénézuéliens eux-mêmes.

Imprimer cet article

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche