frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Rubrique internationale: Cuba, Haïti.

725-13/07/2021 Cuba:
Dimanche 11 juillet, des manifestations ont eu lieu à Cuba dans plusieurs villes.

La situation économique difficile, marquée par des pénuries y compris électriques avec des coupures quotidiennes ont exaspéré nombre de manifestants. Cette situation qui perdure depuis plusieurs mois a pour base le blocus qu'exerce illégalement depuis des dizaines années l'impérialisme US. Ce blocus a fait perdre à l'île des dizaines de milliards de dollars et rend difficile l'approvisionnement en produits essentiels que Cuba ne peut pas produire. L'embargo qui s'exerce aussi contre les fournisseurs de pétrole que sont l'Iran et le Venezuela entraîne des ruptures dans la production d'électricité. Cet embargo contre Cuba est jugé illégitime par la quasi totalité des pays de la planète qui ont récemment voté à l'ONU une résolution demandant sa levée. Pour les USA l'embargo est une arme de guerre pour mettre à genoux les peuples qui refusent de se plier à sa volonté et à ses diktats. Le peuple cubain, malgré ces immenses difficultés, les agressions permanentes de l'impérialisme US et ses alliés fait front avec détermination et courage et c'est dans ce sens que le Président Cubain Miguel Díaz-Canel a fait appel à la résistance populaire pour protéger les acquis de la révolution cubaine, notant le rôle que jouent les mafias américano-cubaines et le pouvoir US pour déstabiliser le pays dans ce moment particulièrement difficile. Quand on lit les déclarations des dirigeants US il est clair qu'ils poussent à fond pour un affrontement entre cubains afin de renverser le pouvoir populaire. Ainsi J. Biden a-t-il sommé la Havane de ne pas réprimer l'« appel vibrant à la liberté » du peuple cubain, tandis que D. Trump est lui :" à 100 % avec le peuple cubain dans son combat pour la liberté". Ces deux dirigeants qui ont organisé avec leurs prédécesseurs et organisent l'étranglement du peuple cubain et de bien d'autres ne manque pas de culot pour condamner Cuba et son pouvoir populaire, eux qui ont fomentés et fomentent toujours des coups d'États pour soumettre les peuples rebelles! Ils ont du sang sur les mains et crient au loup pour justifier leurs interventions criminelles. Les médias français, discrets sur les conséquences du blocus imposé à Cuba, informent à satiété sur la manifestation du 11 juillet contre « la dictature castriste ». Non le peuple cubain n'a rien à attendre de ces supporteurs-là ! Il a par contre fondamentalement besoin de desserrer l'étau impérialiste et pour cela, il a besoin du soutien internationaliste de tous ceux qui part le monde sont épris de liberté. Nous sommes résolument dans ce camp!

Haïti
Le Président de Haïti, Jovenel Moïse, a été assassiné le 7 juillet par un commando de mercenaires comportant des ex-militaires colombiens et des citoyens américains, sans que l'on sache, jusqu'à présent, quels sont leurs commanditaires. Cet attentat a accru le chaos qui régnait déjà dans un pays à la dérive où l'État est en complète déliquescence laissant la place au règne des mafias et des milices privées. Ce pays un des plus pauvres du monde vit au rythme des coups d'États et des catastrophes qui ont jeté dans l’extrême misère la grande majorité de la population. Depuis des mois, l'exaspération populaire a conduit à des manifestations durement réprimées sans qu'aucune perspective d'issue à la crise se fasse jour. Voici ce que nous écrivions de la situation sur notre site il y a peu:"Depuis le début de son mandat [ celui de Jovenel Moïse ] il fait face à la contestation de la rue contre sa politique qui a accentué la faim et la misère de la population. Il n’a jamais eu l’aval des électeurs avec un taux d’abstention de 90 % ! Il s’est soumis à l’impérialisme U.S, notamment en rompant brutalement toutes relations avec le Venezuela et les politiques du FMI ont accéléré et plongé encore plus le peuple haïtien dans la pauvreté. L’ONU vient de soutenir le régime en validant son calendrier présidentiel. Alors que le peuple proteste dans les rues, les partis d’oppositions jouent la carte du dialogue avec le régime et appellent à stopper la grève… Notre soutien va au peuple haïtien et aux communistes du pays contraint à la clandestinité. Seule, la lutte des travailleurs et de la jeunesse ouvre une perspective de changement".
Ceux qui aujourd'hui versent des larmes de crocodiles sur les malheurs de Cuba, sont les mêmes qui affament le peuple Haïtien et soutiennent les dictatures qui se suivent. Ils sont, et principalement les USA, à l'affût pour profiter de la situation pour renforcer leur présence en Haïti. Pour sauver le peuple? certainement pas! mais pour asseoir leur domination dans la zone des Caraïbes...Cuba n'est pas bien loin!
Au risque de nous répéter nous redisons notre solidarité avec les luttes du peuple haïtien pour le pain et la liberté, comme pour Cuba nous disons aux impérialistes US : Bas les pattes devant le peuple haïtien.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche