frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Sahel : stop à l’intervention impérialiste française

Dans notre Hebdo n°648, à propos du G5 Sahel, nous écrivions : « Les cinq chefs d’États du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad) ont été convoqués par le président français, à un sommet à Pau le 13 janvier. Le renforcement de l’opération Barkhane avec 220 soldats supplémentaires et un commandement conjoint, sont les principales annonces sortie de ce sommet entre les chefs d’États africains et Emmanuel Macron. En clair Paris va diriger directement l’action militaire du G5 ».

Depuis les choses se sont précisées et la France a décidé l’envoi de 600 militaires supplémentaires et de matériel lourd et mi-lourd au Sahel. Dans le même temps le commandement militaire a précisé qu’il était intervenu auprès des autorités américaines pour s’assurer de la poursuite de leur coopération absolument nécessaire au déploiement des troupes françaises et de leurs modestes et symboliques alliés européens qui représentent au plus quelques dizaines de combattants.
Il est significatif aussi que le choix stratégique consiste à sécuriser la zone frontalière commune des trois états du Mali, du Burkina Faso et du Niger, ce qui a pour objectif de maintenir militairement les pouvoirs en place et de garantir les intérêts économiques de l’impérialisme français, en abandonnant de fait la supposée protection des populations sahéliennes, laissant les mains libres aux groupes qui opèrent dans la région et y font régner leur loi.
COMMUNISTES renouvelle sa solidarité aux luttes des peuples de la région pour en finir avec leurs gouvernements de marionnettes mis en place par la puissance impérialiste française. Il faut que cessent les interventions impérialistes en Afrique.

Imprimer cet article

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche