French Catalan English German Italian Portuguese Russian Spanish
Gantry 5

 

Conférence de Berlin sur la Libye : ou la Pax Imperialista !

Une conférence sur la Libye, réunie à l’initiative de l’ONU, s’est tenue le dimanche 19 janvier à Berlin. Onze pays y ont participé : les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, la Turquie, l’Italie, l’Égypte, les Émirats Arabes unis et l’Algérie ainsi que le Secrétaire Général des Nations Unies Antonio Guterres et celui de la Ligue des États Arabes, Ahmed Abou El-Gheit. Cette conférence était censée apporter une solution de paix permettant la reconstruction de l’État libyen.

Comment les pays impérialistes responsables de la situation de chaos et de misère en Libye pouvaient-ils apporter une réponse positive conforme aux intérêts du peuple libyen ? Les protagonistes membre de l’OTAN qui ont mené la guerre en 2011 contre la Libye, sous la houlette des USA, avec le silence complice de la Russie ne sont venus  à Berlin que pour conforter les positions qu’ils occupent en Libye par mercenaires interposés.
plus que de paix, il s’agissait à Berlin du partage impérialiste de la Libye et de ses richesses pétrolières et gazières car la Libye est au cœur de la compétition impérialiste dans le cadre de l’affrontement entre le bloc euro-atlantique, la Russie et la Chine. La « Pax Imperialista » n’est que la continuation de la mise sous tutelle de l’État libyen. C’est comme le dit le communiqué du Parti Communiste de Grèce : « La « paix impérialiste », avec le pistolet sur la tempe des peuples, ne peut pas apporter une paix réelle au bénéfice du peuple libyen et des autres peuples de la région, elle contient le germe de l’aiguisement de la situation et de l’intensification de la guerre. »
Les dirigeants français, à l’égal des autres puissances impérialistes participent à ce dépeçage, eux qui comme Macron ont le culot de donner des leçons de paix et de démocratie !

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche