Gantry 5

 

Solidarité avec le peuple et le parti Communiste du Soudan

     Le peuple soudanais lutte et résiste depuis de longues années contre un régime dictatorial qui lui impose une politique de misère dictée par le Fonds Monétaire International et la banque mondiale. Les grèves et les manifestations de masse ont été durement réprimés. Les morts se comptent par dizaines et le pays compte plus de 500 prisonniers politiques dont 7 membres du Comité Central du Parti Communiste du Soudan.
Les luttes légitimes du peuple soudanais ont fini par conduire au renversement du régime honni de Al Bashir. C’est l’armée qui a pris les devants pour s’assurer d’un « changement » qui ne mette pas en cause les fondements et les orientations pro-occidentales et pro-israélienne du pouvoir actuel.

     La situation au Soudan est complexe, de plus ce pays a été considérablement affaiblie par la partition du sud, encouragée par les puissances occidentales, car il est riche en ressources minérales et pétrolières. Le Soudan placé dans une zone stratégique aussi bien pour l’Afrique que pour le moyen- et Proche-Orient est au centre de luttes au sein des puissances impérialistes.
Le gouvernement du Parti du Congrès national a longtemps été opposé aux puissances occidentales et à Israël, ce qui lui a valu depuis les années 90 d’être fréquemment la cible de sanctions, de subversions et d'attaques menées par les États-Unis et Israël.
     Cependant, le gouvernement de Al Bashir a tenté de revenir dans les grâces des puissances occidentales : rupture des relations avec l'Iran en 2014; engagement de troupes au sol pour la guerre au Yémen; mise en œuvre des exigences du FMI...Le Soudan flirte depuis des années pour établir des relations avec Israël. Dans le même temps, la Chine et la Russie développent leurs investissements commerciaux et militaires et participent à la concurrence acharnée que se livrent les puissances impérialistes dans la région. Autant dire que le Soudan est au centre des affrontements au sein de l’impérialisme et que l’orientation qui sera donnée au mouvement populaire sera déterminante pour son indépendance et des choix politiques sociaux et économiques qui satisfassent la population laborieuse.
     La prise de contrôle du pouvoir par les militaires a préservé les structures politiques et économiques de l'ancien système et la nouvelle junte n'a apporté aucune solution politique pour mettre fin à la guerre, effectuer une transformation démocratique et résoudre la crise économique. Comme le dit Yasir Arman, secrétaire aux Affaires extérieures du Soudan."C'est du vieux vin dans de vieilles bouteilles. Pour les islamistes, c'est du vieux lait dans de vieilles bouteilles" Les forces de l'opposition soudanaise ont unanimement rejeté le mouvement militaire.
     Il y a une lutte politique pour le leadership dans lequel le Parti Communiste du Soudan joue un rôle important. Il se prononce clairement avec l’Alliance pour la Paix et le Changement pour une transition vers un pouvoir civil. Il affirme continuer la lutte de masse pour cet objectif politique assurant l’indépendance du Soudan vis à vis des forces impérialistes et pour donner corps aux revendications populaires. Nous assurons le peuple soudanais et son Parti Communiste de notre active solidarité.

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche