frcaendeitptrues
Gantry 5

 

200e anniversaire de la naissance de Friedrich Engels 1820 – 1895

F. Engels est né le 28 novembre 1820 à Barmen, ville de Prusse rhénane, dans la famille d'un fabricant textile. C’est une région où le capitalisme s’est développé tôt et Engels a pu en observer la réalité dès sa jeunesse.

 

image 2020 12 02 163400

La vie et l’œuvre de F. Engels sont indissociablement liées à celle K. Marx. En lisant la Correspondance Marx-Engels (constituée d’échanges épistolaires entre eux mais aussi avec leurs nombreux correspondants politiques, et publiée par les éditions Costes de 1931 à 1934 et par les éditions sociales de 1978 à 1984, sous la forme de 13 tomes), on ne peut être que convaincu de leur intimité de convictions, de militantisme et de travail : une véritable intimité au point que parfois l’un signait les écrits de l’autre. Marx écrira le 31 juillet 1865 à Engels, dans une lettre où il décrit ses problèmes d’argent, de maladie, de militantisme : « la seule pensée qui me soutienne, c’est que nous sommes deux associés ».
Le salut de F. Engels lors de l’enterrement de Karl Marx le 17 mars 1883 est significatif de l’amitié profonde qui unissait ces deux révolutionnaires : « [...] Marx était avant tout un révolutionnaire. Contribuer, d’une façon ou de l’autre, au renversement de la société capitaliste et des institutions étatiques qu’elle a créées, contribuer à l’émancipation du prolétariat moderne, à qui c’est lui qui a, le premier, donné la conscience de sa propre situation et de ses besoins, la conscience des conditions de son émancipation, telle était sa véritable vocation. La lutte était son élément... ».
Engels comme Marx font du combat théorique et pratique du prolétariat un tout indissociable(1) . Ils sont des organisateurs et des militants. Ensemble, ils jouent un rôle déterminant dans la constitution de la Ligue des Communistes et le Manifeste (1847) qu’ils écrivent devient le programme de cette organisation. C’est encore eux qui donnent corps à l’Association Internationale des Travailleurs (AIT) et y mènent une rude bataille pour lui donner un contenu révolutionnaire. En toutes circonstances, ils combattent l’opportunisme et les illusions parlementaristes ; c’est la critique du programme de Gotha de la social-démocratie allemande, c’est la lutte contre l’anarchisme au sein de l’internationale. Engels sera encore à l’ouvrage pour constituer la IIe internationale dont l’internationale communiste fut la continuatrice après que les partis sociaux-démocrates d’Europe aient choisi l’union sacrée et la guerre au lieu de la révolution, comme le firent les bolcheviks avec Lénine à leur tête en Russie. Engels sera en permanence au côté de Marx dans la réalisation de la grande œuvre que constitue Le Capital et Engels poursuivra cette œuvre après la mort de K. Marx.

(1)A lire sur notre site: Marx et F. Engels militants et dirigeants révolutionnaires communistes !

Ses principales œuvres
La Sainte Famille (1845 avec Marx)
La situation de la classe laborieuse anglaise (1845)
L'Idéologie allemande (1845, avec Marx)
Manifeste du Parti communiste (1847, avec Marx)
La Guerre des paysans en Allemagne (1850)
Anti-Dûhring (1878)
Socialisme utopique et socialisme scientifique (1880)
Dialectique de la nature (1883)
L'Origine de la famille, de la propriété privée et de l'Etat (1884)
Le rôle de la violence dans l’histoire (1887-1888)
Critique du programme d'Erfurt (1892)

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche