frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Sanofi : pas un licenciement nationalisation immédiate et totale

La semaine dernière Sanofi a annoncé une restructuration du groupe accompagnée de 1.700 licenciements. C’est avec juste raison que la CGT Sanofi s’oppose à ce coup de force et appelle les salariés à la lutte. Le 8 juillet une conférence de presse était organisée par la CGT devant l’assemblée nationale. Notre parti qui soutient la lutte a fait parvenir le message suivant :

 

Paris le 07 juillet 2020
à CGT Sanofi

Chers camarades,
Notre parti a pris connaissance de l’initiative que vous prenez le 8 juillet pour dénoncer le plan de la direction de Sanofi qui se traduit par une nouvelle restructuration et 1700 suppressions d’emplois. Sanofi n’en est pas à un coup d’essai et si la compagnie qui a bénéficié de plus de 1,5 milliards de crédits d’impôts de la part du gouvernement, continue à tailler dans les effectifs c’est que comme toutes les entreprises capitalistes elle a comme objectif le profit maximum et cela passe pour elle, comme pour les autres, par les délocalisations et la surexploitation des salariés.
Pour les arrêter, seule la lutte unie et convergente des travailleurs est en mesure de le faire. C’est ce à quoi appelle notre parti en plaçant ces luttes dans la perspective d’en finir avec le capitalisme et dans l’immédiat par la nationalisation totale du secteur de l’industrie pharmaceutique et du médicament.

Paris le 7 juillet 2020
Antonio Sanchez
Secrétaire National

Imprimer cet article

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche