frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Vaccin : Pour un droit égal au traitement !

La recherche et la production de vaccins pour protéger les populations de la pandémie de Covid 19 ont fait l’objet d’une intense activité de recherche et industrielle. Actuellement, deux cent vaccins sont en cours d’élaboration, parfois au stade de la validation auprès des instances de santé et quelques uns font déjà l’objet de campagnes de vaccinations.

La rapidité avec laquelle ces vaccins ont été obtenus est une véritable prouesse scientifique qui souligne l’état d’avancement des connaissances, la qualité des équipes de recherche et de développement, la capacité industrielle à les produire et l’engagement financier massif d’états pour soutenir les entreprises concernées, car ne l’oublions pas, à côté de la prouesse scientifique, le vaccin anti-Covid représente pour les grandes firmes pharmaceutiques une opportunité de profits énormes. Il n’y a qu’à voir les bonds positifs à la bourse des sociétés pharmaceutiques concernées à l’annonce de tests positifs et d’autorisations de mise sur le marché !
L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) souligne de son côté la nécessité de protéger toutes les populations, qu’elles appartiennent, selon sa terminologie à des pays « riches » ou «pauvres ». Cette volonté se heurte aux intérêts mercantiles et jusqu’à présent, cette orientation ne permet pas d’espérer une protection vaccinale rapide dans les pays les plus démunis. Comme pour le traitement de la pandémie, les inégalités sociales dues à la division de la société en classes et/ou liées à la domination impérialiste pèsent lourd.
Il en va ainsi, par exemple, à l’échelle de la Palestine où les discriminations sont flagrantes entre les colonisateurs israéliens et les colonisés palestiniens. Ainsi, l’état d’Israël qui a validé le vaccin de Pfizer et en a commandé 8 millions de doses s’active-t-il à déployer une grande campagne de vaccination en direction de la population juive en y incluant les colons, tandis que des millions de palestiniens vivant de fait sous contrôle israélien devront attendre beaucoup plus longtemps. L’autorité palestinienne (AP) n’a aucunement les moyens de répondre aux besoins financiers pour la mise en œuvre d’une vaccination de masse, pas plus que le système hospitalier ne peut répondre aux exigences de mise en œuvre du vaccin Pftizer exigeant une chaîne de froid rigoureuse.
L'AP espère obtenir des vaccins grâce à un partenariat dirigé par l'OMS avec des organisations humanitaires connues sous le nom de COVAX, qui visent à fournir des vaccins gratuits à jusqu'à 20% de la population des pays pauvres, dont beaucoup ont été particulièrement durement touchées par la pandémie. Mais le programme n'a obtenu qu'une fraction des 2 milliards de doses qu'il espère acheter au cours de l'année prochaine. Les pays « riches » ont déjà réservé environ 9 milliards des 12 milliards de doses estimées nécessaires par l'industrie pharmaceutique.
On le voit, au-delà des difficultés bien réelles que représente la pandémie de Covid 19 et sa récente évolution due à la mutation du virus, le traitement des populations d’un pays à l’autre et au sein même des états n’est pas égal. Elle reflète les inégalités de classe et de domination dans un monde marqué par les luttes acharnées que se livrent les monopoles capitalistes et les états impérialistes à leur service. L’exigence d’une vaccination gratuite ouverte à tous dans le monde est notre revendication au nom de l’égalité des droits de tout être humain.

Imprimer cet article

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche