Gantry 5

 

Rentrée universitaire sous le signe de la précarité !

    Les deux plus importantes organisations étudiantes, la FAGE et l’UNEF, viennent de rendre public leur chiffrage à la veille de la rentrée universitaire. Le constat est accablant. Le coût de la rentrée étudiante augmente de 2,83 % bien loin de l’indice officiel de l’inflation qui est de 1,2 % tandis que les bourses n’augmenteront que de 1,1 %.
Pourquoi une telle augmentation ? L’essentiel réside dans le logement.

Beaucoup d’étudiants sont obligés de se loger loin de leur domicile et trouver un petit appartement, une chambre même revient de plus en plus cher : en moyenne 471 Euros par mois. Cependant, les différences entre la Région Parisienne et la Province sont énormes. Les augmentations sont de 5,8 % pour la première et de 2,8 % pour la seconde avec ce constat qu’en province aussi les coûts augmentent rapidement. Dans le même temps les aides au logement diminuent. Dans ces conditions, les étudiants issus des couches populaires ont de plus en plus de mal à se loger et donc à étudier. Le prix des repas servis par le CROUS augmentent aussi. Souvent le nombre de place est si limité dans les restaurants universitaires que les étudiants se nourrissent de sandwichs ou même renoncent à se nourrir tout court. A tout cela s’ajoute l’augmentation des frais d’inscriptions tout particulièrement pour les étudiants hors communauté européenne.
La conséquence première de cette situation, c’est que plus de 30 % des étudiants sont obligés à travailler pour survivre. Souvent il s’agit d’un travail précaire avec des horaires de nuit et tout cela dans la grande précarité. On le voit « l’égalité des chances » et « l’ascenseur républicain » ne sont que des phrases creuses. Ce qui caractérise les études supérieures, c’est bien la sélection sociale !
Cette situation n’est pas inéluctable. La lutte unie des étudiants est de nature à faire bouger les choses. Il y a les revendications immédiates pour améliorer leurs conditions de vie et d’études. Il y a plus fondamentalement la nécessité d’en finir avec le système qui génère cette ségrégation : le système capitaliste d’exploitation du travail.
Notre Parti apporte tout son soutien à la lutte de la jeunesse, il appelle à la développer pour que ce combat permette des avancées immédiates mais aussi un changement fondamental de société.

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche