Gantry 5

 

75e anniversaire du débarquement en Normandie : Rétablir la vérité !

     Les commémorations sont toujours l’objet d’une intense activité dans la lutte des idées. Il en est ainsi pour le 75e anniversaire du débarquement des troupes alliées, essentiellement américano-britanniques, en Normandie. Tout est orienté pour accréditer l’idée que la libération de la France a été l’œuvre exclusive des troupes venues des USA. La présence du  Président américain Trump et la non invitation de la Russie renforcent encore cette affirmation.

    Un bref rappel des faits montre que cette thèse est un mensonge qui vise à nier le rôle décisif tenu dans la défaite du nazisme par l’URSS et les résistances nationales et tout particulièrement communistes.
   Cette guerre a été une guerre impérialiste liée aux affrontements violents en son sein pour la domination de l’Europe et de l’Asie, elle a visé tout particulièrement l’URSS dans l’objectif de détruire le premier État socialiste. Les manœuvres anglo-françaises d’avant-guerre, que confirme le livre de Ivan, M. Maïski : « qui aidait Hitler », montrent la volonté de ces deux pays de laisser les mains libres à l’Allemagne nazie à l’Est et de s’entendre avec Hitler sur les dépouilles de l’URSS. Si ces manœuvres ont signé l’arrêt de mort de la Pologne et de la Tchécoslovaquie, elle n’ont cependant pas permis d’empêcher que les premiers coups soient portés contre la France et l’Angleterre et ont laissé seule l’URSS face à l’Allemagne.
    Les mains libres à l’Ouest après la défaite française voulue par sa grande bougeoisie, l’Allemagne nazie a agressé l’URSS avec l’objectif de la transformer en une zone d’expansion tout en réduisant sa population à l’esclavage. Ce fut une lutte à mort. Sans la résolution des peuples de l’URSS et de sa direction politique communiste jamais le nazisme n’aurait été vaincu. Les sacrifices furent lourds : 25 millions de morts civils et militaires et c’est un pays ravagé et exsangue qui est sorti victorieux de cette guerre d’agression et qui a libéré l’essentiel de l’Europe. Malgré les demandes pressentes de la direction soviétique pour l’ouverture d’un deuxième front à l’Ouest, les USA comme l’Angleterre ont traîné des pieds préférant profiter de l’affaiblissement de l’URSS et c’est quand celle-ci a avancé à marche forcée vers Berlin que les anglo-américains ont jugé opportun de rentre en scène sur le front occidental. Reconnaissons le, avec parcimonie ! Ainsi, si 26 divisions de l’armée allemande étaient mobilisées sur le front de l’Ouest au moment du débarquement en Normandie 170 combattaient les forces soviétiques sur le front de l’Est !
    Nous ne nions pas le rôle joué par le débarquement en Normandie, mais nous n’oublions pas que sans la place qu’a pris la résistance dans la lutte contre le nazisme et le rôle décisif de l’URSS, la France aurait été considérée par les américains comme un territoire occupé et non comme une Nation souveraine. Voilà ce que l’on veut masquer en particulier aux jeunes générations avec une histoire occultée et falsifiée.
    Aujourd’hui donc la commémoration de l’anniversaire tente de nous faire avaler le caractère unilatéral de l’action des USA, pour mieux justifier que nous fûmes ensuite enrôlé dans la guerre dite « froide » mais en réalité bien chaude contre les pays socialistes et tout particulièrement l’URSS, que nous fûmes comme la plupart des pays européens membres constitutifs de l’alliance impérialiste qu’est l’OTAN.
   Trump est venu rappeler tout cela et signifier que les USA sont bien les patrons de cette alliance militaire. Il est venu réaffirmer que la stratégie de force dans les relations internationales entre puissance impérialiste pour s’assurer la suprématie ne saurait être discutée. A Londres, il est venu défendre le Brexit et soutenir B. Johnson qui représente la fraction pro américaine du grand capital et souhaite larguer les amarres de l’impérialisme européen pour se lover dans le giron de celui des USA.

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche