Gantry 5

 

A la jeunesse, nous disons: Pour sauver la planète, l’Humanité, du désastre, il faut en combattre la cause principale : le système capitalisme.

     Les manifestations d’une partie de la jeunesse pour : « sauver la planète » partent du sentiment diffus que les choses ne tournent pas rond, que la société n’a pas d’autre objectif qu’une course sans fin à l’accumulation de richesses dont la répartition est de plus en plus inégalitaire, qu’aucune valeur morale n’est de mise et que tout cela nous conduit tout droit dans le mur et surtout les plus jeunes qui vont hériter de ce lourd passif!
Alors que les moyens dont dispose l’Humanité n’ont jamais été aussi grands pour maîtriser le développement de tous les enfants, des femmes et des hommes, leur assurer une vie riche et passionnante, le monde est secoué par des guerres meurtrières engendrant des désastres où les morts se comptent par millions, les réfugiés par dizaines de millions et les victimes de la misère par centaine de millions.


     Les ressources naturelles qui sont à la base de la vie humaine sont effroyablement pillées et exploitées, volées aux peuples par la violence dans la plupart des cas. Des milliers de milliards de dollars sont dépensés en armes par les puissances qui dominent la planète pour faire régner l’ « ordre » qui leur assure la main mise sur ces richesses et leur circulation de par le monde. Chaque bombe qui explose est une atteinte à la vie, une atteinte à la planète !
     Mais qui sont ces pilleurs, ces exploiteurs, ces voleurs en résumé ces prédateurs ? Vos parents et grands-parents quand ils sont ouvriers, employés, cadres, ingénieurs, artisans, agriculteurs, chômeurs ou retraités ? Certainement pas ! Eux ils n’ont ou n’ont eu que leur travail pour vivre. Ce qui est en cause, le seul et unique responsable de cette situation c’est le système capitaliste lui-même qui se nourrit de l’exploitation des salariés et de la nature et de la rapine des peuples.
     Pour masquer cette réalité et face au mécontentement qui grandit, les capitalistes font tout pour détourner l’attention sur leur responsabilité. Avec le pouvoir qu’ils ont mis en place, ils utilisent tous les moyens à leur disposition pour éviter le débat sur le cœur du problème, les raisons et les causes profondes de la situation actuelle. Voyez comment dans le mouvement de la jeunesse sur l’avenir de la planète il exclut totalement la responsabilité du capital pour le résumer à : « Les jeunes se mobilisent parce que les gouvernements ne font rien ! » Comme si les guerres impérialistes, le pillage des ressources, les délocalisations qui multiplient considérablement les transports, la politique agricole, celle des multinationales de l’agroalimentaire, les friches industrielles qu’ils laissent polluées n’y étaient pour rien.
Blanquer, le ministre de l’éducation nationale qui livre l’école au patronat, organise des débats à l’école sur le climat et l’environnement mais se garde bien d’inciter à un travail d’information complet et objectif sur les questions du changement climatique. Il s’agit de faire prendre pour argent comptant l’idée que ce sont les activités humaines qui sont responsables de tout et de faire accepter la liquidation des conquêtes sociales des salariés pendant que le patronat se gave de subventions publiques pour un soi-disant « verdissement de l’économie ».
     Que dire aussi de ce grand patronat qui surexploite des millions d’êtres humains réduits à un quasi esclavage et qui fabriquent pour des salaires de quelques Euros par mois les jeans et les baskets qui gonflent leurs profits. Ce grand patronat qui achète à la bourse le droit de polluer, ce sont eux qui s’enrichissent de cette exploitation et qui ici se recouvrent de la vertu de l’écologie alors qu’ils contraignent consciemment ces femmes et ses hommes à vivre dans des conditions d’hygiène et de sécurité inhumaines et polluent gravement leur environnement !
     Cette récupération politique de vos inquiétudes est orchestrée pour dévoyer le débat et vous détourner de la lutte pour combattre la cause principale des problèmes : le système capitaliste.
Nous vous le disons et nous vous appelons à y réfléchir. Pour répondre à vos aspirations à une vie plus juste, moralement plus riche, plus heureuse il n’y a pas d’autre voie que celle de lutter pour combattre ce système qui n’a qu’un objectif celui de toujours plus exploiter les hommes et d’accumuler du profit au détriment de la vie humaine et de la nature. Notre parti s’est constitué pour mener à bien cette tâche avec vous et avec tous les travailleurs.

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche