Gantry 5

 

La Poste : puissante grève au centre de la Chapelle à Paris

Au CDIS de Paris 10/ 19 de la Chapelle, le 9 octobre, près de 70% du personnel s’est mis en grève. Dans ce centre sont exploités 370 postiers fonctionnaires, CDI et CDD, le mot n’est pas usurpé, puisque la restructuration mise en place, conduit à des situations qui révèlent la sauvagerie avec laquelle sont mises en place ces «restructurations»: le personnel est obligé de travailler à même le sol pour préparer les tournées faute de casiers de tri, de matériel adapté. Le plein de carburant des véhicules n’est pas effectué avant le départ en tournée, etc… La direction refuse de recevoir les organisations syndicales, parce que «l’informatique a calculé la baisse du trafic». C’est ça le dialogue social!

La Poste modèle mondial de service public a été transformée en caricature de distribution digne du tiers monde, où des lettres recommandées se perdent par milliers, du courrier distribué avec une semaine de retard, avec du personnel en CDD qui se présente à l’ouverture du service , des CDD qui travaillent parfois 14 heures pour «terminer» leurs tournées sans avoir mangé dans l’indifférence de l’encadrement…Des milliers de bureaux sont supprimés, des guichets ouverts à des heures que les usagers découvrent en se présentant devant le bureau etc… Tout cela pour dégager du profit pour Le Groupe La Poste…
La puissante grève des 9 et 10 octobre à Paris 10/ 19 au centre de la Chapelle a contraint La Poste à recevoir la CGT et Sud et a permis d’obtenir des résultats: abandon de l’auto remplacement (sécabilité) du samedi, l’embauche de 14 CDD, 10 CDI, etc… Un résultat qui démontre que la lutte paie et confirme que le «dialogue social» prôné par certain syndicaliste n’est «que poudre aux yeux»…
On voit le résultat que produisent les politiques de liquidation du service public Postal menées depuis 40 ans par les gouvernements de Droite et PS. Depuis des décennies, les ministres des PTT ont mis en place des mesures de suppressions massives d’emplois qui ont été poursuivies par tous les gouvernements qui se sont succédés. Macron veut achever et vite, la liquidation du service public de la Poste.
La riposte à la politique de destruction du service de la distribution s’amplifie de semaine en semaine. Depuis le début de l’année des centaines de luttes ont eu lieu dans presque tous les départements que ce soit en Ile et Vilaine, dans le Doubs, en Corrèze, dans le Nord en Ile de France etc… Des dizaines de bureaux dans ces départements comme à Toul, Saint- Etienne, Roisey dans la Loire, Cosne sur Loire etc… se sont mis en grève contre les restructurations» qui ne sont que des liquidations de services et d’emplois.
Les postiers étaient dans la journée interprofessionnelle d’action du 9 Octobre. La lutte tous ensemble unis, travailleurs de toutes catégories, retraités, jeunes, de plus en plus fort contraindra Macron à reculer.
Il faut en même temps mener la lutte politique pour prendre le pouvoir afin d’installer une société gérée par et pour le peuple avec l’objectif unique de répondre aux besoins humains, pour une perspective claire. C’est celle que nous portons.
C’est pour cela que notre parti existe. Venez avec nous mener ce combat, adhérez à notre Parti.

Bimestriel N°131

imgnews

Abonner vous aux dernières publications

Conditions d'utilisation
Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche