frcaendeitptrues
Gantry 5

 

S’opposer à Macron et au capital.

705-25/02/2021 Aux ordres des multinationales, toute la propagande du pouvoir qui occupe l’essentiel des médias et de l’actualité des chaînes de télévisions tourne autour des

plats servis à la cantine de Lyon…de la planète Mars…du Covid et de ses variants, du confinement, le « feuilleton » du vaccin se poursuit, on manque de vaccins, les rendez-vous pour les plus de 75 ans sont bloqués, on rationne les doses…Les vaccins, les moyens hospitaliers manquent, résultat de la politique de Macron
Le mécontentement monte contre le gouvernement car tous ces détournements médiatiques ne font pas oublier les coups portés à l’emploi, aux salaires, à la politique du logement, aux APL, aux pensions bloquées, à la casse industrielle et, des services publics, à l’indemnité de chômage, la situation des jeunes étudiants, apprentis, salariés, chômeurs est alarmante…. Ajoutons, les restrictions de nos droits et libertés. Le gouvernement utilise la pandémie pour poursuivre sa politique avec l’aggravation de la situation pour le peuple qui paie déjà et va payer!
300 000 personnes sont sans domicile. La France a plus de 10 millions de pauvres, une hausse de 9% de bénéficiaires du RSA, le nombre de chômeurs de moins de 24 ans a bondi de 16% en un an au troisième trimestre 2020…
Le pouvoir continue d’arroser le capital en rajoutant aux 130 milliards de cadeaux et 4 milliards par mois pendant 12 mois d’aides aux entreprises, paiement du chômage partiel, cadeaux fiscaux…
Le capital donneur d’ordre se sert dans les caisses de l’état et encaisse les profits. Ensemble avec le gouvernement, ils attaquent toutes les conquêtes sociales du peuple. Leur politique, c’est tout pour les multinationales capitalistes, leur, « compétitivité », le profit maximum.
Les partis politiques se transforment en écuries politiques, ils n’ont qu’un souci se préparer pour les présidentielles de 2022, les recompositions se profilent et s’activent, les alliances se font et se défont. Le capital mise sur le « bon cheval » qui servira au mieux ses intérêts.
Le maire de Nice (LR) voit dans le chef de l'État un possible candidat pour la droite en 2022 : "Pour ne pas gâcher tous les talents de la droite, passons un accord avec Emmanuel Macron pour qu’il soit notre candidat commun à la présidentielle et que ceux-ci puissent participer au redressement de notre pays." a-t-il déclaré. Ils ont déjà choisi ceux qui seront au deuxième tour. Pour Marine Le Pen, les Français devront choisir entre "deux grands choix : la vision nationale que je porte et la vision mondialiste que porte Emmanuel Macron ». Tous les deux sont au service entier du capital. Les partis « de gauche » cherchent à s’allier pour aménager le capitalisme. Aucun ne le met en cause. Aucun ne veut prendre le pouvoir économique, financier, politique aux groupes capitalistes industriels et financiers qui s’accaparent les centaines de milliards qui appartiennent aux salariés, qui les ont produits. Avec eux, le capitalisme peut continuer à dominer et à exploiter.
Pour changer, oui il faut en finir avec ce monde capitaliste.
Pendant que les plans sociaux s'enchaînent et se ressemblent(1), le cru 2020 des dividendes mondiaux est de 1255 milliards, deux entreprises sur trois dans le monde ont maintenu ou augmenté leurs dividendes malgré une récession et un recul planétaire du PIB estimé autour de 4 % (-6,8 % en Europe, -8,3 % en France) et les marchés anticipent déjà une progression des versements de dividende de 2 à 5 % pour l’année 2021.
Les attaques contre les travailleurs et la population continuent, partout en France, les entreprises réduisent leurs effectifs. Elles justifient leurs choix par la nécessite de "restaurer la compétitivité" de l'entreprise, pour être plus clairs augmenter les profits capitalistes. Si le nombre de grands licenciements collectifs (PSE) a triplé en 2020 et la dynamique n’est pas prête de s’enrayer en 2021, les salariés eux se mobilisent pour faire reculer ces plans. Les salariés de General Electric Villeurbanne ont obtenu un premier recul de leur direction, ce lundi 22 février les salariés de l’usine SKF à Avallon ont décidé de repartir en grève reconductible, les Grandpuits (40 jours de grève reconductible), manifestaient à Melun contre le « plan social » de Total. Une partie de la jeunesse relève la tête. Elle ne se laisse pas faire et exprime fortement son mécontentement. Certes le mouvement est encore limité, mais inquiète le gouvernement, dans les cortèges de manifestants, la jeunesse est présente et revendicative. Oui, la lutte est la seule issue, c’est ce que le pouvoir et le capital redoutent le plus. C’est d’autant justifié que tous les secteurs de l’activité sont touchés par des suppressions d’emplois. Alors oui, il faut engager partout la lutte pour faire reculer les prétentions du capital et travailler à leurs convergences dans un « tous ensemble » contre cette politique.
Répétons-le, la seule réponse c’est la lutte politique, économique et sociale. C’est l’enjeu aujourd’hui. Pour convaincre, à l’entreprise, au bureau, dans les établissements... pour participer activement aux initiatives, ne ménageons pas nos efforts
Cette année, le 8 mars sera une journée de grève et de manifestation. Notre parti appelle à participer à la grève, à travailler à sa réalisation, et à se joindre aux initiatives et manifestations. Il s’agit de s’opposer à Macron, au capital, à leur politique.
Nous appelons en même temps à la lutte politique contre le capitalisme jusqu’à l’abattre et construire une société au service du peuple, au service du développement économique et social.
Pour ce combat nous appelons à renforcer notre parti dans la lutte contre le capital, pour changer de société, construire une société au service du peuple.

Imprimer cet article

(1) Quels sont les principaux plans sociaux lancés en France :
Sanofi Pharmacie -400, AccorInvest Hôtellerie – 770, Michelin Automobile – 2300, Akka Ingénierie – 900, U-Shin Automobile – 220 , Griss Industrie -80, Liberty Fonderie Poitou Automobile - 292, Total Energie – 700, Kidiliz Habillement – 900, Danone Agroalimentaire – 400, IBM Informatique - 1 200, Vallourec Industrie – 350, Société générale Banque – 640, SKF Automobile – 110, L'Equipe Médias – 56, Sodexo Restauration - 2 083, Accor Hôtellerie – 300, Activision Blizzard Jeux - 400, Elior Restauration - 1 888, Schneider Electric Industrie -160, Bridgestone Automobile – 863, Boiron Pharmacie – 646, Alinéa Ameublement - 1 000, Auchan Grande distribution - 1 475, General Electric Industrie – 764, Beneteau Construction navale – 314, Jacob Delafon Sanitaires – 151, Dresser Rand (Siemens) -: 300, Figeac Aero Aéronautique -320, Maty Bijouterie – 54, Camaïeu Habillement – 441, DFDS Transport maritime – 142, Derichebourg Aéronautique – 163, Booking Tourisme - 4 000 (monde), André Habillement -188, Valeo Automobile: 2 000, Team plastique Industrie -54, AAA Aéronautique: 719, Cargill Agroalimentaire -129, Mecafi Aéronautique - 242, La Halle Habillement - 2 660, Technicolor Electronique: 110, Air France Transport -7 500, Airbus Aéronautique -5 000, Daher Aéronautique -1 300, Nokia Télécoms -986, Naf Naf Habillement - 226, TUI Tourisme -583, SPB Assurance - 100, Conduent Centre d'appels: - 304, Hutchinson Industrie -197, Renault Automobile -4 600, Simra Aéronautique - 90, NextRadioTV (bfm) Médias - 350 ....

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche