frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Good Year et les autres, sacrifiés sur l'autel du profit !

Bridgestone :
Christian, membre du Comité National de notre Parti a été en 1ère ligne avec les syndicalistes et les travailleurs de Good Year depuis le début de leur lutte ; il livre ici quelques réflexions sur la situation aujourd’hui.

 

GOOD YEAR ET LES AUTRES, SACRIFIES SUR L'AUTEL DU PROFIT !
La multi-nationale américaine continue à ne rien respecter malgré le jugement d'août 2020 rendu sur le motif fallacieux des licenciements « économiques ». A part les profits pharamineux dégagés par le groupe pour les actionnaires, rien ne justifiait le licenciement des 1143 salariés du site amiénois. Dans le premier protocole transactionnel qui devait clôturer une bonne partie du dossier, il était prévu que les ex-Good Year toucheraient au moins 20 000 € d'indemnités compensatoires. En contre-partie toutes les autres actions judiciaires engagées devaient s'arrêter sauf les HAP-CMR (hydrocarbures aromatiques polycliques / cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction).
Ce dernier point ne devait pourtant pas figurer dans l'accord !!!
Comme à son habitude, Good Year ne respecte rien, même pas leur signature de l'accord. Pour les ex-salariés il n'est pas question de lâcher la procédure concernant les maladies professionnelles car la multi-nationale est responsable de leur exposition à ces produits utilisés dans la fabrication de la gomme (huiles et noir de carbone)
A ce jour, seuls les salariés « malades » peuvent ester en justice, exit le préjudice d'anxiété (comme pour l'amiante) espéré par beaucoup d'entre-eux.
Des rencontres avec les ex-salariés sont prévues afin de continuer la lutte.
Après des années de combats comme chez Continental et Good Year, la fermeture de Bridgestone annoncée par les actionnaires Japonais n'est qu'une logique du système capitaliste mondial pour toujours plus de profits sur le dos des salariés avec l'appui de nos gouvernants.
Ce n'est pas Xavier Bertrand (président de région Hauts de France) en période pré-électorale présidentielle 2022 qui, à coups de millions d'euros d'aides publiques, sauvera les emplois chez Bridgestone. Cet argent public servira à couvrir les licenciements des actionnaires japonais.
On se retrouve dans les mêmes mauvais scénarios d'Hollande et Montdebourg sur le parking chez Good Year et du tandem Macron / le Pen chez Whirlpool. Des milliers de salariés ont été licenciés avec les têtes d'affiches politiques aux ordres du grand capital mondial.
Les effets médiatiques de Bertrand et des ministres du gouvernement Macron n'ont qu'un objectif : aider les grands groupes capitalistes à licencier et en plus en les subventionnant avec l'argent public.
L'histoire ne se refait pas mais il faut en tirer des leçons.

70 après les grandes grèves de 1948 et 1952, le conseil constitutionnel a donné raison aux mineurs licenciés abusivement à Montceaux les Mines.
En 1948, après 2 mois de gréves marqués par de très violents heurts avec les forces de l'ordre, près de 3000 mineurs avaient été licenciés et des centaines poursuivis en justice et condamnés à des peines de prison ferme. En 1952 un mouvement similaire avait eu lieu également.
Les mineurs avaient perdu leur logement, le chauffage et les soins gratuits auxquels ils avaient droit.
En 2014 la reconnaissance des licenciements abusifs étant faite, ils avaient perçu ainsi que leurs ayants-droit 30 000 € chacun. Bon nombre d'entre-eux étant décédés, à la date d'entrée en vigueur n'ont pas eu connaissance de cette disposition.
Pour pallier ce « différentiel » entre les mineurs toujours vivants !!! et ceux décédés, 50 descendants ont déposé une Question Prioritaire de Constitutionnalité et les descendants des mineurs doivent toucher 5000 €.

De Good Year à Continental, Bridgestone, Airbus, les hôpitaux, la Poste et ce qu'il reste des services publics qui ont été et continuent d'être bradés sur l'autel du profit, notre parti révolutionnaire Communistes soutient toutes les luttes en cours comme il l'a toujours fait en affirmant que seul un changement profond de la société pourra changer la face du monde.

Imprimer cet article

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche