frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Energie : un débat réussi

719-02/06/2021 Les cellules Université recherche et CNRS-INSERM qui ont édité la brochure : « L’énergie : une clé du développement, un enjeu majeur de la lutte des classes » ont organisé un débat sur ces questions essentielles.

Le débat, s’est déroulé le jeudi 27 mai,  pendant plus de deux heures avec la contribution des auteurs de la brochure, du secrétaire général du syndicat CGT énergie Paris et de Chantal Girardin membre du Bureau National du Parti Révolutionnaire Communistes, et d’une vingtaine de participants.
Très vite l’introduction au débat a fait la démonstration que les stratégies en matière d’énergie sont des choix de classe dans un contexte de domination du capital. Toute l’histoire le montre, aussi bien que les développements récents autour de ce qui est baptisé : « transition énergétique ». Très vite la soi-disant « concurrence libre et non faussée », chère aux dirigeants capitalistes des Etats et de l’Union Européenne est apparue pour ce qu’elle est : une intervention étatique pour la réalisation de super profits et pour l’accumulation du capital au travers, en particulier d’activités financières, qui n’ont rien à voir avec la production et la distribution de l’énergie. L’écologie au travers de la transition énergétique servant de prétexte aux privatisations et aux aides publiques au secteur privé. La discussion, a bien évidemment, porté sur le projet Hercule qui met en cause la politique énergétique de la France, son indépendance. On n’acceptera pas que l’énergie soit bradée aux capitalistes.
Cet aspect des choses a été largement souligné par C. Girardin au nom de Communistes. Apportant, le soutien de notre parti aux travailleurs de l’énergie, elle a pris soin de rappeler que seules les luttes convergentes avec des objectifs offensifs contre la politique du capital étaient de nature à modifier le rapport des forces : « L’attaque du capital est massive et globale, la lutte doit être massive et globale. L’énergie concerne tout le monde, c’est en faisant converger les luttes qu’on mettra en échec ce projet, comme on mettra en échec toutes les attaques du capital contre le monde du travail et le peuple. Il faut qu’on avance ensemble pour créer un rapport de force qui permette de faire reculer les prétentions du capital à liquider le service public. Luttes sociales, économiques mais aussi politiques jusqu’à créer un rapport de force qui permettra de mettre en échec les contre-réformes du capital et gagner de nouvelles conquêtes, jusqu’à abattre le capital».
Le secrétaire général du syndicat de l’énergie Paris a rappelé le sens profond des luttes des travailleurs de l’énergie. Loin d’une lutte corporative, il s’agit de redonner à la nation les moyens de sa maîtrise sur la politique énergétique en nationalisant tout ce secteur. Il a mis en garde contre les manœuvres du pouvoir qui, en difficultés du fait des luttes et de l’appui populaire qu’elles rencontrent, essaie de camoufler ses véritables objectifs de démantèlement du secteur public pour reconstruire des monopoles capitalistes.
Cet appel à la lutte et à la convergence ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd tant notre parti et ses militants s’expriment et se battent dans ce sens.
À la suite de ces interventions, qui ont planté le décor, le débat a été passionné et passionnant. Toutes les questions sont venues sur la table : les énergies renouvelables comme fer de lance de la privatisation, l’avenir de la filière nucléaire comme source majeure d’énergie décarbonée, la maîtrise énergétique comme base de l’indépendance de décision de nos choix politiques majeurs, le pourquoi de la flambée des prix...Deux heures n’auront pas fini à épuiser le sujet.
Le débat doit continuer et notre parti s’y attachera. Dans l’immédiat, il faut réussir l’initiative décidée par les travailleurs de l’énergie le 22 juin avec une montée à Paris. Notre parti non seulement soutien cette initiative, mais il s’attachera à la promouvoir en donnant la parole à ceux qui ont décidé de se battre pour faire plier le gouvernement.

*Il est possible de se procurer cette brochure en la commandant à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous pouvez revoir ce débat: première partie et deuxième partie

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche