frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Stop à la course aux armements

714-28/04/2021 Les dépenses militaires de toutes les grandes puissances battent des records, alors que des millions d’enfants sont privés d’école, les besoins de santé ne sont pas assurés, la misère augmente

: 115 millions de personnes supplémentaires vont vivre avec moins de 1,90 dollar par jour (1,62 euro) suite de la pandémie de Covid-19, le nombre total de personnes vivant dans la misère pourrait atteindre 150 millions en 2021. Le monde se dirige vers une récession mais les gouvernements renforcent les dépenses militaires.
Le total des dépenses militaires mondiales s’élève à 1981 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 2,6% en termes réels par rapport à 2019, selon le rapport de Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) publié dimanche dernier.
Les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, la Russie et le Royaume-Uni concentrent 62% des dépenses militaires mondiales
L’augmentation de 2,6% des dépenses militaires mondiales survient l’année où le produit intérieur brut (PIB) mondial a reculé de 4,4%. La France, troisième exportateur mondial, a ainsi vu ses livraisons d’armement bondir de 44 % en volume.
Pour l’impérialisme, ce n’est pas parce qu’il y a une pandémie qu’il faut arrêter la production des armes
Les puissances impérialistes se mènent une guerre sans merci pour contrôler les ressources matérielles et humaines, les exploiter. Elles se font la guerre ouverte pour se placer dans la concurrence acharnée que se livrent les monopoles capitalistes. Elles ont besoin d’aller encore plus loin dans la liquidation des conquêtes qui entravent à leurs yeux ces objectifs. Chaque pays capitaliste met en œuvre des mesures et des lois anti-sociales qui soulèvent la colère des peuples.
Pour défendre les intérêts de profit de leurs multinationales, ils condamnent des millions de personnes à la maladie et à la mort, ils continuent de faire des guerres partout dans le monde.
les conflits qui étaient en cours avant la crise sanitaire se poursuivent aujourd’hui :
Les dépenses militaires en Afrique subsaharienne, par exemple, ont augmenté de 3,4% en 2020 pour atteindre 18,5 milliards de dollars. Les plus fortes augmentations des dépenses sont enregistrées au Tchad (+31%), au Mali (+22%), en Mauritanie (+23%) et au Nigeria (+29%), tous situés dans la région du Sahel, ainsi qu’en Ouganda (+46 %).
L’impérialisme français consacre des sommes considérables à la modernisation de son armée
    *La ministre des Armées Florence Parly a notifié jeudi à Naval Group et TechnicAtome le contrat de réalisation de la future génération de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins pour un montant de l'ordre de 5 milliards d'euros sur la période 2021-2025
    *Lancement du futur porte-avions français à propulsion nucléaire un investissement global d'au moins 5 milliards d'euros
   *Cette année, le ministère prévoit de commander 30 hélicoptères légers interarmées, une deuxième frégate de défense et d'intervention (FDI), 120 blindés légers VBL rénovés seront également rénovés 14 Mirage 2000-D, 2 avions Atlantique-2 et 3 avions de transport C-130. Côté livraisons, une frégate FREMM de défense aérienne, 3 avions ravitailleurs A330 MRTT, 157 blindés Griffon, 20 blindés Jaguar, un satellite d'écoute électromagnétique Ceres.
    *5 milliards d'euros seront consacrés à la modernisation de la dissuasion nucléaire.
    *un milliard d’euros par an est englouti dans la guerre au Mali et au Sahel, pour continuer le pillage des richesses de ses anciennes zones d’influence pour la recherche du profit quoi qu’il en coûte.
De l'argent pour la santé, pour l'école, pas pour la guerre
Le seul moyen de stopper cette stratégie de guerre, c’est de lutter pour une politique d’indépendance, de paix, de désarmement, c’est la lutte politique pour mettre fin au système capitaliste pour construire une société au service des peuples qui donne la priorité à la santé, l’éducation, au logement… pour que chacun puisse vivre, manger, se loger, se soigner, se former…
Le développement partout de la lutte des classes de plus en fort contre l’exploitation capitaliste, contre la politique des pouvoirs et leurs budgets de dépenses de guerre, de mort, est indispensable. S’engager dans cette lutte est le seul chemin, aucun autre n’est possible.

Imprimer cet article

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche