Gantry 5

 

ELECTIONS EUROPEENNES: Le Parti Révolutionnaire Communistes en campagne

Le journal « les Echos » du 15 mai fait le constat « A dix jours du scrutin européen, il n’y a pas de débat de fond ».
Et pour cause. Toutes les listes en présence sont pour l’Europe que le capitalisme a construit au fil des ans pour toujours plus de profit sur le dos des peuples d’Europe. Elles tentent de masquer cette acceptation sous le couvert de l’écologie ou de petites phrases qui se veulent assassines.

Seul notre parti dans cette campagne explique que l’Europe est dirigée par les capitalistes, que pour le changement de politique auquel aspirent les peuples il faut lutter contre l’Europe capitaliste
Aux portes des entreprises et dans les quartiers, nos candidats mènent campagne. Conférences de presse dans les départements, une interview sur une station de radio Bleu pour réaffirmer les raisons de notre présence dans une bataille politique, de notre lutte contre le capitalisme, réunions publiques ou viennent d’autres question telle celle des conditions de notre conception et des conditions de sa réalisation, affiches, diffusion de nos propositions.
Les discussions permettent une foule de contacts porteurs d’avenir sur une base de classe et de lutte.
A propos d’une réunion en Loire Atlantique et Vendée
L’échange a été nourri avec des sympathisants : Sur la sur « la véritable nature » de l’Union Européenne. Il a été rappelé qu’elle avait été créée par les capitalistes pour les capitalistes, dont l’objectif est de supprimer tout ce qui entrave l’accroissement de leurs profits. La politique de Macron en France en est une illustration. Les inégalités dans l’UE ne cessent de se creuser, quelques exemples ont été donnés : Le nombre de sans abri a augmenté de 70% en 10 ans – en Allemagne c’est de 150% qu’il a augmenté… alors que la fortune des 500 plus riches -en France- atteint 650 milliards d’€. Mais de ça aucun parti n’en parle. Les vraies questions ne sont jamais abordées, « ils disent tous à peu près la même chose ».
Un sympathisant, a expliqué, qu’avec la liste du Parti Révolutionnaire COMMUNISTES, contre l’Europe capitaliste « on vote par conviction ».
La discussion s’est poursuivie sur les « programmes » des uns et des autres et sur la question « comment changer ». La conviction est, qu’évidemment on ne peut pas changer avec ceux qui sont au service du capital, mais pas non plus avec ceux qui prônent une « Europe sociale » sans toucher au capitalisme, car « ils mènent les gens dans le mur ».
On s’est mis d’accord pour utiliser le temps qui reste pour faire connaître cette liste et gagner le maximum d’électeurs. Tout le monde sait que notre Parti n’a pas nationalement 2 millions pour éditer la circulaire et les bulletins de vote, nous en reproduisons le plus possible.
Des équipes ont été formées pour les diffusions de tracts, pour faire du porte à porte pour, coller sur tous les panneaux des bureaux de vote, pour déposer dans les mairies des bulletins de vote du Parti Révolutionnaire COMMUNISTES.
La campagne se poursuit
Le vote pour le Parti Révolutionnaire COMMUNISTES est la seule façon de dire NON à l’Europe capitaliste, pour exiger de réels changements.

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche