Gantry 5

 

Le 26 mai : Dire non à l’Europe capitaliste ! Par la lutte, par le vote pour le parti Révolutionnaire COMMUNISTES

     Depuis quelques jours, l’élection européenne a été transformée par le pouvoir en un match Macron/le Pen pour savoir qui arriverait en tête. Les deux faces de la monnaie du grand capital, que nous avions déjà dénoncées lors du deuxième tour de l’élection présidentielle, sont ainsi mises en avant pour empêcher tout débat de fond sur la question pourtant essentielle posée au travailleurs : Dire non à l’Europe capitaliste !

     Macron et les siens sont en effet tout entiers au service du capital et ils n’ont pas l’intention de s’arrêter dans la liquidation des services publics et de la fonction publique. C’est un très gros morceau qui, s’il est adopté va transformer en profondeur la société française et la mettre encore plus au service des capitalistes au détriment des travailleurs et du peuple français. Les Républicains comme le rassemblement national sont eux aussi pour liquider la fonction publique.
Il en va de même sur les retraites, la protection sociale, l’enseignement, les privatisations…Face à cela, il y a ceux qui prêchent de fausses solutions : ils veulent tous, d’Europe écologie, en passant par le Parti Socialiste, la France Insoumise et le Parti Communiste Français… faire croire que l’on pourrait changer les choses sans toucher au capitalisme et sans attaquer la construction européenne qui est à son service exclusif.
     Seule notre liste appelle à lutter sans compromis contre cette Europe capitaliste, pour un changement fondamental.
Aucun ne dit un mot sur la politique d’armement de l’Europe, sur l’OTAN et ne met en cause la politique impérialiste de la France tout particulièrement en Afrique alors que l’Europe est un partenaire stratégique de l’OTAN sous la houlette des USA et intervient en Afghanistan, en Libye, au Moyen-Orient, en Afrique pour faire régner l’ordre des multinationales capitalistes.
     Pour stopper la politique de Macron et du capital, il n’y a que la lutte unie sur les revendications de salaire, de protection sociale, d’emploi de conditions de travail, la lutte contre la liquidation des conquêtes sociales et cela nécessite de le faire tout ensemble car l’attaque est globale. Notre parti appelle à ce « tous ensemble » en menant la lutte politique pour abattre le capitalisme condition nécessaire au changement de société.
Le 26 mai sera une occasion de manifester par le vote pour le Parti Révolutionnaire COMMUNISTES la volonté de dire NON à l’Europe capitaliste, pour exiger de réels changements.

Bimestriel N°131

imgnews

Abonner vous aux dernières publications

Conditions d'utilisation
Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche