Gantry 5

 

Elections Européennes: L’avenir de la planète, parlons en.

     Les grandes manœuvres sont lancées. Cap sur l’écologie ! C’est à qui placera l’avenir de la planète, le réchauffement climatique au centre de sa campagne. Les partis politiques présentent des « Ecologistes » patentés en bonne place dans leur liste.
Ils voudraient imposer la question climatique comme sujet majeur du scrutin du 29 mai, exploiter l’inquiétude légitime des peuples vis-à-vis de l’avenir. L’Europe est présentée comme le meilleur niveau pour agir pour la planète.

Quels sont les problèmes essentiels, fondamentaux de la planète ? Pourquoi en est- on là aujourd’hui ?
Quelles sont les causes principales du réchauffement climatique et de la pollution ? -Les portes containers des multinationales qui sillonnent les mers du monde chaque jour, polluent, déversent la pollution dans les mers ( parfois avec des accidents qui déclenchent des marées noires et créent des dégats irréversibles). 30.000 navires par an sillonnent dans la mer rouge. En 2018 -un pétrolier de TOTAL et un pétrolier Russe ont inauguré une usine à gaz liquéfié, évacué par une flotte de Methaniers brise- glace dans l’Océan Artique, normalement espace protégé par des traités internationaux. -Les guerres impérialistes pour imposer leur domination, comme au Moyen Orient et ailleurs, les bombardements, déciment des populations, esquintent la planète. -Les ressources naturelles qui sont à la base de tout le développement humain, sont pillées par les capitalistes, volées aux peuples, exploitées pour accroître sans cesse les profits capitalistes.
Ces capitalistes exploitent la planète, les pays, les peuples pour leurs profits. Ils réduisent des millions d’êtres humains à l’esclavage pour des salaires de misère. Ils détournent les richesses produites par le travail des salariés, qui pourraient servir à réduire la pollution, à prendre les mesures d’ampleur nécessaire pour résoudre les problèmes de la planète.
En France, Le gouvernement qui exécute les objectifs dictés par les multinationales capitalistes, a confirmé l’objectif de privatiser tout le secteur de l’énergie au profit des grands monopoles internationaux ( la concurrence capitaliste a été imposée à EDF qui doit fournir l’électricité au prix le plus faible aux entreprises privées). Ajoutons que le nucléaire civil est dans le collimateur de Macron qui veut fermer les centrales alors que le nucleaire n’est pas polluant mais pas question de toucher au nucleaire militaire.
Pour préserver une planète ou il fait bon vivre, pour les générations futures, il faut combattre le responsable de sa dégradation, le capitalisme, le combattre pour stopper ses décisions qui continuent à détruire la planète, le combattre jusqu’à lui enlever le pouvoir le pouvoir économique, financier politique pour construire une autre société.
Que proclament les partis politiques, avec leurs candidats ?
-La République en marche, c’est Macron avec l’Europe capitaliste – Les Républicains de Vauquier, défendent la préservation des grands équilibres, une économie raisonnable et économe – Le Rassemblement National de M.Le Pen s’est converti au « localisme » fondé sur la préférence locale – La France Insoumise de J. Luc Mélenchon veut la planification écologique. – Europe Ecologie les Verts veut 100 millions pour le renouvelable et l’isolation des maisons – Gluckamn avec le PS veut marier l’écologie politique et la social-démocratie pour arriver à la social-écologie – le PCF fait aussi de l’écologie une question centrale.
Aucun de ceux-là ne parlent du capitalisme, cause fondamentale de la situation, aucun n’appelle à le combattre sans compromission et encore moins à l’abattre, ils s’adaptent à la société capitaliste. L. Berger secrétaire de la CFDT et N. Hulot se tournent aussi vers l’Europe capitaliste, ils affirment que « La construction Européenne a été une antidote aux conflits meurtriers de deux grandes guerres mondiales », ce qu’ils savent pertinemment faux. L’Europe a été créée en 1946, pour renforcer le capitalisme en Europe et entamer ce qui fut la guerre froide des occidentaux avec les USA contre l’Union Soviétique.
Une seule liste défendra véritablement l’avenir de la planète
Une seule liste montre où se situent les responsables de l’accroissement actuel du réchauffement climatique et de ses conséquences : le capitalisme. Une seule liste se situera clairement contre l’Europe capitaliste, appellera à lutter pour changer le cours des choses en reprenant en main l’avenir de la planète, en luttant contre le capitalisme jusqu’à l’abattre pour construire une société débarrassée de l’exploitation, dont l’objectif soit la satisfaction des besoins humains.
C’est la liste présentée par le Parti révolutionnaire communistes, conduite par Antonio Sanchez, secrétaire National.

Bimestriel N°131

imgnews

 

S'abonner à notre Hebdo

 

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche