Gantry 5

 

Résumé des questions économiques et sociales: semaine du 29.07.2019-02.08.2019

France.
Luttes. Chronopost. (Alforville, Val de Marne) Grève depuis le 11juin des travailleurs sans papiers pour leurs régularisations, le paiement des heures réellement travaillées, l’embauche en CDI.
Hôtel Batignolles (Paris) La vingtaine de salariées chargées du ménage sont en grève avec la CGT. Employées par une filiale d’Ibis elles demandes une hausse de leurs salaires, le respect de leur dignité. Elles ont manifesté dans le hall de l’hôtels devant les clients.
Macdonald. (Marseille) En grève depuis 24 jours (au 27.07) pour refuser 7 licenciements. Le patron à fait appel à la justice pour faire évacuer les grévistes et a obtenu gain de cause. Devant l’huissier et la police les grévistes ont fait la démonstration qu’aucune entrave à la liberté du travail n’avait lieu. La grève continue.
Guadeloupe. Grève à l’hôpital de Pointe à Pitre. D’autre part la CGT de Guadeloupe dénonce le non- respect par l’Etat des engagements en matière de construction hospitalière, annoncés après les derniers mouvements sociaux.
Répression.Vigi-police. Ce syndicat, affilié à la CGT vient de voir un de ses dirigeants exclu par le ministère pour une durée de 12 mois dont six avec sursis. Un dépôt de plainte été déposé pour discrimination syndicale.
Fermeture de services. Hôpital de Cadillac (Dordogne) Fermeture du service de gériatrie psychiatrique en août par manque de personnel. Les 15 patients devront sortir, et bien sur aucune admission.
Impôts. (Dordogne) Plus de 100 suppressions de postes sont prévus avec fermeture des perceptions. Les syndicats refusent de rencontrer un envoyé du ministère venu justifier cette décision.
Gard. Fermeture partielle ou de six bureaux en août. Action CGT contre ces fermetures
Par petites touches mais de manière continue le pouvoir liquide les services publics. Maternités et petits hôpitaux de proximité, guichets de gares, bureaux de postes, centre des impôts, ect. Les déclarations du pouvoir sur une moins grande diminution du nombre de fonctionnaires doivent être prises pour ce qu’elles sont : des annonces pour freiner les luttes. Le Conseil constitutionnel présidé par L. Fabius vient d’approuver tous les articles de la loi sur la fonction publique qui va pouvoir entrée en vigueur.
WN ex Whirpool. Fin du mauvais feuilleton qui a marqué la campagne de 2017.La décision de délocaliser les productions de Whirpool en Pologne a conduit à une première vague de licenciements et la reprise avec 12 millions d’aide publique par WN qui aujourd’hui explique « qu’on » lui a forgé la main pour reprendre 180 salariés. Le tribunal de commerce vient de déclarer la faillite et la suppression de 138 emplois. 44 seront repris par un nouveau repreneur. A ces suppressions d’emplois Whirpool il faut ajouter celles chez les sous-traitants et prestataires qui ne sont jamais prises en compte. Toujours optimiste en de telles circonstances la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie, déclare que plusieurs projets sont en cours d’étude pour recréer des emplois.
Electricité. Nouvelle hausse des tarifs réglementés de 1,3% au 1er août après les 5,9 de juin. Le régulateur de l’énergie et le pouvoir font tout ce qui est en leur pouvoir pour vider le secteur réglementé de ses abonnés au profit du privé.
Prud’hommes. Le conseil de Grenoble jugeant en départage (les conseillers + un juge professionnel) ont rejeté la jurisprudence de la cour de cassation sur les indemnités plafonnées. La condamnation doit être fonction du préjudice ont-ils jugé.
Medef. Alors que les nouvelles dispositions concernant les chômeurs sont immédiatement appliquées, le bonus-malus patronal n’entre en vigueur qu’en 2022. C’est encore trop pour le Medef qui examine la possibilité d’une action en justice pour faire annuler la mesure.
Croissance. Elle n’est que de 0,2% eu deuxième trimestre contre 0,3 prévue. Cette faiblesse est expliquée par la faible consommation des ménages, ce qui démontre le peu d’impact des mesures Macron annoncées à grands fracas. Les investissements des entreprises augmentent de 1,2% en priorité dans l’informatique et les logiciels, pas dans la production. Avec ce ralentissement les économistes sont pessimistes sur les créations d’emplois.
Profits. (1er semestre) Suez (service) Résultat net 212 millions (+135%). Universal Music (filiale de Vivendi) Résultat net 520 millions (x 3,2). EDF. Résultat net 2,5 Mds (1,73 en 2018).Sanofi. Résultat net 3,406 Mds (3,156 en 2018) Sanofi vient de supprimer plusieurs centaines d’emplois. CNP Assurances (groupe la Poste) Résultat net 687 millions (+2,3%). L’Oréal. Résultat net2,3 Mds (+ 2,3%).Air liquide. Résultat net 1,059 Md (1,04 en 2018). Engie. Résultat net : 2,1 Md (x2).Vinci. Résultat net :1,4 Md (+4,5%). Air France. Résultat d’exploitation : 400 millions (+14,5%) avec une dépréciation d’actif de 400 millions du au retrait des A380 étalé entre 2019 et 2022. La Poste. Résultat net :474 millions (-25,5%). Banque postale. Résultat net :2,85 Mds (-2,6%) EssilorLuxottica. Résultat net : 1,10Md (+1,9%).BNP. Résultat net : 2,47 Mds (+3 ?1ù).
Presse. X. Niel (télécom, propriétaire partiel du « Monde », de « l’Obs » « Télérama ») prend le contrôle de Nice-Matin. Niel est réputé proche de Macron et du maire de Nice C. Estrosi en lutte pour la mairie avec son compère LR C. Ciotti. Avec la main mise toujours plus grande du capital sur la presse, une cuisine peut ragoutante à la veille des municipales.
Mobilité. La bataille fait rage entre les groupes capitalistes au travers des nouvelles mobilités en libre- service en premier à Paris. Les grands constructeurs auto se sont précipité sur la voiture en libre- service : Peugeot, Renault, Mercédès, BMW. Dans le domaine du vélo la concurrence est féroce entre les différents prestataires dont plusieurs ont disparu en quelques semaines. Les 12 plates-formes les trottinettes en services ne survivront pas toutes. Ont mesure au travers de ces nouvelles mobilité le gaspillage en capital engendré par le système dans sa recherche permanente du profit.
Air France. Vient de commander 50 Airbus A220 issu du modèle C série du canadien Bombardier repris par Airbus en 2018. Ils seront fabriqués au Canada.
De son Côté Corsica Linea commande un nouveau bateau pour la liaison Corse continent à un chantier naval …. Italien.
Monde.
USA. Les autorités de la concurrence valident dans les télécom la fusion de T-Mobile et de Sprint pour 24 Mds de $. Au coté des autres opérateurs AT&T (115 millions d’abonnés), Verizon (118 millions), le nouveau groupe va compter 80 millions d’abonnés.
Fusion,également dans le domaine du médicament générique entre Pfizer et Mylan qui va donner naissance à un groupe au CA de 19 à 20Mds de $. Il s’agit de contrer les génériques indiens sur le marché mondial et de trouver une nouvelle source de profit.
Uber. Annonce qu’il va supprimer 400 emplois à son siège. Il lui faut satisfaire les exigences de ses actionnaires depuis son introduction en Bourse l’an dernier et où la valeur de l’action ne cesse de baisser. Ancienne ou nouvelle économie les règles sont les mêmes : le profit d’abord.
Russie. Yade (google russe) coté à la bourse de New-York occupe la première place en Russie comme moteur de recherche (56% du marché), dans les taxis en ligne et le e-commerce. Il a, en 2018, un CA de1,837 Mds de $ et un résultat nt de 318,7 millions. Il compte développer ses activités en Europe de l’Ouest.
Hong Kong. C’est en général toujours vrai : les problèmes politiques ont comme origine une situation économique dégradée. C’est le cas de Hong Kong qui voit sa place reculer dans l’économie chinoise. Son port recule au profit des ports chinois, le territoire est connecté au réseau chinois tandis qu’un pont le relie à Macao. Seule la Bourse résiste et est principalement utilisée par des sociétés immobilières chinoises. A la perte de son statut de porte ouverte sur le monde,il faut ajouter le problème du logement où les prix ont tellement grimpés que les habitants vivent dans des véritables cages pour qu’un maximum de locataires tiennent dans un appartement, la faiblesse des salaires pour la plus grande majorité de la population. Tous les ingrédients sont réunis pour que le moindre geste maladroit du pouvoir mette le feu aux poudres.
Banques Centrales. La banque centrale US baisse ses taux de 0,25% ce qui fait mécaniquement monter le $ face aux autres monnaies. De nombreuses banques centrales ont réduit leurs taux. (Australie, Nouvelle Zélande, Philippines, Indonésie, Corée du Sud, Afrique du Sud, Turquie. La Banque centrale européenne devrait faire de même en septembre et relancer sa politique de rachat d’actif, en clair de faire tourner la planche à billets. Cette politique des taux bas vise à soutenir une économie capitalise qui s’essouffle au niveau mondial en premier par la faiblesse des augmentations de salaires de ces dernières années. Cette politique de taux bas, voire négatifs, n’est pas sans risque avec de nouvelles bulles financières. La crise du capitalisme n’en finit pas.