frcaendeitptrues
Gantry 5

 

8 Mai 1945, fin de la 2ème guerre mondiale

Il y a 75 ans la seconde guerre mondiale s’achevait en Europe par la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie.
Les morts se contaient par millions, le continent était en ruine.
Cette victoire a été rendue possible par la résistance des peuples d’Union Soviétiques qui ont eu 21 millions de morts .

On se souvient que la victoire de l’armée rouge dans la bataille de Stalingrad a été le tournant de la guerre. La certitude de la victoire est apparue après cette bataille.
Cette victoire est aussi celle des peuples dont le peuple de France, qui refusèrent l’occupation de leurs pays, la disparition de leur indépendance nationale et de leur liberté, qui, par leurs résistances ont contribué grandement à la victoire finale.
Quand les troupes de l’Union Soviétiques furent aux portes de Berlin, Eisenhower commandant des troupes anglo-américaines, organisa en France en 1944 le débarquement. Il reconnaissait l’action la Résistance qui a représenté quinze divisions alliées.
Cette victoire sur le fascisme allemand et italien qui étaient les représentants du capitalisme le plus féroce contre les peuples, marque un recul du capitalisme. Le rapport des forces a permit aux peuples d’imposer des avancées sociales importantes. En France la protection sociale, les statuts de la fonction publique et de certaines professions, les Comités d’entreprises, un certain nombre de nationalisations. Le capitalisme on le sait ne les a jamais acceptées, il les a en permanence remises en cause.
Le 8 mai n’a pas la place qu’il mérite dans les livres d’histoire. Et pour cause : le capitalisme n’aime pas le rappel de cette défaite, de la lutte des classes qui lui a imposé des reculs très importants. Rappelons que V. Giscard d’Estaing, président de la République décida de ne plus faire du 8 mai un jour férié.
Cette victoire appartient aux peuples qui en furent les acteurs.

Imprimer cet article