frcaendeitptrues
Gantry 5

 

International : Le corona virus n’empêche pas l’impérialisme de frapper les peuples

Palestine : Le Parti Communiste d’Israël informe que malgré la crise croissante due au corona virus et les mesures d’isolement qui sont imposées à la population, l’administration israélienne fait saisir des tentes destinées à une clinique de campagne empêchant la mise en place de structures destinées à la lutte contre le virus, dans la dernière semaine les colons ont attaqué à plusieurs reprises des palestiniens ainsi que leurs biens en Cisjordanie occupée.

Le samedi 28 mars, pour la deuxième journée consécutive, des colons ont attaqué le village d'Al-Tuwani, au sud de la ville d'Hébron en Cisjordanie. Fo'ad Amour, un militant local des droits de l'homme, a déclaré à l'agence de presse palestinienne Wafa que des colons de la colonie illégale voisine de Havat Ma'on ont attaqué le village, jetant des pierres sur des bergers et d'autres civils à la vue des soldats israéliens qui n'ont rien fait pour arrêter l'attaque. Pendant ce temps, les deux compères : Nétanyahou et Gantz ont commencé à préparer le partage du pouvoir avec comme feuille de route la poursuite et l’accélération de la colonisation.
Syrie : À Hassaké L’armée d’occupation turque, bras armé de l’OTAN dans la région et ses mercenaires terroristes ont coupé à nouveau l’eau dans la ville et dans les banlieues périphériques, après avoir arrêté le pompage de l’eau depuis les puits d’Aluk dans la banlieue de Ras Ain, menaçant ainsi la vie d’environ un million de personnes. A noter que c’est la 3e fois au cours du mois de mars que l’armée de l’occupation turque et ses mercenaires des terroristes coupent l’eau potable.
Venezuela : En pleine pandémie de Coronavirus, sur la base d’allégations sans fondement, les États-Unis ont inculpé le président Nicolas Maduro et plusieurs de ses proches pour « narcotrafic ». Ils sont même allés encore plus loin et ont mis sa tête à prix 15 millions de dollars (13,5 millions d'euros environ). Les USA et ses vassaux continuent à imposer un blocus économique criminel au Venezuela, comme à Cuba et à l’Iran; ils agissent tous les jours par la violence et la préparation d’un coup d’État permanent visant à liquider les acquis de la révolution bolivarienne.
Afrique subsaharienne : La France au lieu d’aider des populations largement démunies face à l’épidémie continue son intervention impérialiste affirmant éliminer chaque jour une centaine de « terroristes »…
Réfugiés : Des centaines de milliers de réfugiés de par le monde, fuyant les guerres impérialistes et la misère sont en danger aggravé avec l’épidémie de corona virus. Loin de leur porter assistance, les conditions d’accès aux pays « d’accueil » sont encore plus restreintes. La Turquie a ainsi décidé de « parquer » les réfugiés massés à sa frontière avec la Grèce, du fait de l’ingérence turque en Syrie, dans des camps de rétention où rien ne garanti leur protection sanitaire.
Pendant ce temps, Cuba apporte son aide à des dizaines de pays : Déjà en 2014, des milliers de médecins cubains ont été répartis dans plus de 60 pays lors de l’épidémie Ebola. Ses médecins ont également combattu le choléra à Haïti, après le tremblement de terre. Suite à la politique hostile de Donald Trump avec Cuba, des pays ont décidé de renvoyer les médecins à la Havane, dont la Bolivie, l'Equateur, le Salvador ou encore le Brésil.
Ce qui n’a pas empêché de nombreux pays, en difficulté avec la propagation fulgurante du nouveau coronavirus, de faire appel à la Havane. Samedi dernier, Cuba a envoyé 39 médecins et infirmiers vers la principauté d'Andorre, deuxième pays européen auquel l'île apporte son renfort après l’Italie. Les services médicaux cubains sont aussi présents dans 11 pays d'Amérique latine et des Caraïbes, dont le Venezuela, le Nicaragua et Haïti.
Avec le groupe envoyé à Andorre, Cuba a envoyé ces dix derniers jours 508 médecins et infirmiers dans d'autres pays pour aider à lutter contre le coronavirus. Des brigades médicales se trouvent également à Grenade, au Surinam, en Jamaïque et à Belize.
La France a également eu recours à l’aide médicale cubaine. Du personnel soignant a été envoyé en Guyane, un département en difficulté.

Imprimer cet article