frcaendeitptrues
Gantry 5

 

International: Brésil, Russie, Algérie, Autriche

737-05/10/2021 Brésil: Dehors Bolsanaro! Pour quelle perspective? Russie: Halte à la répression! Algérie France: Quand Macron en dirigeant impérialiste tombe le masque! Autriche: Succès du Parti Communiste KPÖ à Graz deuxième ville du pays

Brésil: Dehors Bolsanaro! Pour quelle perspective?
Le journal :"O Poder Popular" du Parti Communiste Brésilien rapporte la puissance des manifestations du 29 septembre contre Bolsonaro et son gouvernement. Les manifestations qui ont eu lieu dans les rues des principales villes brésiliennes, pour exiger le départ du gouvernement de Bolsonaro, Mourão et Guedes, pour la défense de la vie, les droits de la classe ouvrière, contre les attaques du capital, les privatisations, la remise des biens publics, la destruction de l'environnement.... ont rencontré un immense succès populaire. Depuis le 29 mai, il y a eu une présence du peuple brésilien dans les rues, avec des étudiants, des militants des mouvements populaires, du mouvement syndical, des partis politiques de gauche, des mouvements féministes, des collectifs noirs et d'innombrables organisations de lutte. Ils étaient des centaines de milliers à travers le pays, participant aux manifestations qui ont eu lieu dans plus de 200 villes brésiliennes, lors de la plus grande manifestation populaire au milieu de la pandémie. "O Poder Popular" rapporte que partout où il y avait une action de rue, il y avait des banderoles du PCB.

Au delà des manifestations actuelles le journal du PCB s'interroge sur l'avenir du mouvement. Comme l'a déclaré le secrétaire général du PCB, Edmilson Costa, : "Au cours de l'histoire, aucune société n'a manqué de lutter lorsque la crise a atteint une limite insupportable. Et la crise brésilienne atteint la limite de l'insupportable. Les plus de 20 millions de chômeurs, les plus de 30 millions dans la précarité et les 19 millions d'affamés ne pourront pas rester silencieux longtemps, même avec les restrictions de la pandémie...la situation actuelle exige un changement de tactique, car les classes dirigeantes et ce gouvernement génocidaire continuent leurs attaques précisément parce qu'ils n'ont toujours pas une réponse populaire qui contribue au début du changement de rapport de forces. Et cela ne peut arriver qu'avec des manifestations populaires et l'entrée en scène des travailleurs, par des arrêts de travail pour la défense de la vie. Pour changer cette situation, nous devons surmonter une fois pour toutes le recul et la désorganisation actuels...La récupération des droits politiques de Lula... ne peuvent servir de devise pour remplacer le combat de rue pour la campagne électorale du début 2022, dans un projet de conciliation de classe que l'on connaît déjà et qui s'est déjà avéré être un désastre. pour les travailleurs brésiliens. La contre-offensive populaire, structurant dans la pratique un front anticapitaliste et anti-impérialiste capable de vaincre le gouvernement génocidaire et d'avancer dans la construction du Pouvoir Populaire et du Socialisme".

Russie: Halte à la répression!
Si les résultats des élections ont été largement falsifiées par le pouvoir, les protestations se sont amplifiées pour dénoncer cette mascarade. Ainsi, le Parti Communiste de la Fédération de Russie qui a officiellement obtenu 20% des voix, organise-t-il des manifestations dans de nombreuses villes de Russie pour protester contre le déni de démocratie en signifiant que le pouvoir avait largement perdu de son soutien populaire.
Le pouvoir et la police tentent d'intimider les militants du Parti communiste de la Fédération de Russie, les députés des organes municipaux, les candidats aux députés de la Douma d'État. Selon le KPRF:" des dizaines de communistes et de sympathisants du parti ont déjà été arrêtés et condamnés à une amende. Ce comportement des forces de l'ordre est un signe de la faiblesse du gouvernement actuel".
Nos exprimons notre solidarité avec les militants communistes arrêtes et nous exigeons l'arrêt de la répression.

Algérie France: Quand Macron en dirigeant impérialiste tombe le masque!
Les relations de la France, ancienne puissance coloniale, et l'Algérie qui s'est libérée de la colonisation par une longue et dure lutte de libération nationale, ont toujours été complexes et marquées par des impératifs à la fois de politique étrangère et domestique. Macron vient d'en écrire une nouvelle page peu glorieuse pour la France. Depuis son accession à la présidence, il multiplie les signaux pour tenter de "solder les comptes" de la colonisation. Un jour, il affirme qu'elle fut un crime contre l'humanité, le lendemain il glorifie, avec des arrières- pensées électoralistes, les harkis qui furent des auxiliaires de la répression contre ceux des algériens qui luttaient pour l'indépendance. S'il s'agit, dans ce balancement, comme on dit, de refermer les plaies, il s'agit surtout de disculper le système colonial et l'impérialisme français. Mais, le naturel revient vite au galop: recevant récemment des jeunes dont les parents et grands-parents ont été impliqués à titre divers dans la guerre d'Algérie, il s'est livré à quelques digressions, portant des jugements sévères sur la politique algérienne et tout particulièrement sur le traitement qu'elle fait de la lutte de libération nationale qui rappelons le à coûté la vie à quelques millions d'algériens. Il s'agit là évidemment d'une grossière ingérence dans les affaires de l'Algérie. Du côté algérien la réaction ne s'est pas faite attendre et au delà de la convocation de l'ambassadeur français à Alger pour lui signifier la protestation de l'État algérien, ce dernier a interdit le survol de son territoire aux avions militaires français opérant en direction du Sahel. Cette dégradation des relations franco-algériennes, s'ajoute à l'affaire de la restriction par le gouvernement français de l'octroi de visas pour les citoyens algériens voulant voyager ou séjourner en France. Elle s'inscrit dans le sillage de la politique des USA qui veulent isoler l'Algérie en s'appuyant sur le Maroc que l'accord récent avec Israël place encore plus nettement dans l'alliance impérialiste nouée autour d'Israël, de l' Arabie Saoudite et des USA. Macron inscrit la France dans cette stratégie.

Autriche: Succès du Parti Communiste KPÖ à Graz deuxième ville du pays
Elke Kahr du Parti Communiste KPÖ a remporté les élections municipales à Graz avec 29,1 % (+8,8%) des suffrages exprimés contre 25,7 % (-12,1%) pour le conservateur sortant Siegfried Nagl, en poste depuis 18 ans. Alors que son parti pèse très peu ailleurs en Autriche cette candidate communiste a donc remporté haut la main dimanche les élections municipales dans la deuxième ville du pays. Cette situation inédite, mérite une explication au vu de la faiblesse nationale du KPÖ.
Robert KROTZER, secrétaire de la Jeunesse communiste autrichienne (KJÖ) et militant de la fédération de Styrie (sud-est du pays) du Parti communiste autrichien (KPÖ) l'explique : " Nationalement, le parti communiste, puissant à la Libération, conserve une forte notoriété. Il bénéficie d’un statut constitutionnel (qui explique pourquoi sa direction réformiste ne peut changer de nom et en faire un « parti de gauche »). Mais l’orientation réformiste nationale, électoraliste, alignée sur le Parti de la Gauche Européenne et Die Linke à l’allemande, le paralyse et l’enfonce dans l’insignifiance. Au contraire, de son côté, la fédération de Styrie du KPÖ renforce son influence (même électorale – c’est la seule région d’Autriche où le KPÖ siège au parlement). Elle se développe à partir de points d’implantation de masse (secteurs industriels, métallurgie, quartiers populaires notamment à Graz) et sur une ligne d’opposition au consensus pro-européen des partis de gouvernement. Il est du plus haut intérêt que la Jeunesse communiste, en plein renouveau au plan national, trouve en Styrie une référence en termes d’action concrète de masse et d’organisation. C’est une perspective, même modeste, de reconstitution d’un point de vue et d’une organisation marxistes-léninistes au plan national".

Imprimer cet article