Les USA refusent un visa d'entrée au secrétaire général de la Fédération Syndicale Mondiale

La Fédération Syndicale Mondiale FSM représente plus de 92 millions d'adhérents dans 126 pays. En France, les fédérations CGT de la Chimie et de l'agro-alimentaire y sont affiliées. La FSM se bat sur une ligne anti-impérialiste et anti-monopoliste. Elle apporte en permanence son appui aux luttes des salariés comme ce fut le cas en France contre la loi El Khomri et les ordonnances Macron de liquidation du droit du travail.

Le secrétaire général de la FSM, George Mavrikos, a prévu une visite aux États-Unis en mars 2018 pour assister à un événement de l'ONU à New York, où il est représentant permanent de la FSM, et pour participer en tant qu'orateur principal à la réunion annuelle des Organisations Syndicales membres et amis de la FSM qui se déroulera le même mois à Los Angeles.
Les USA lui refusent un visa d'entrée. Il s'agit là d'une action «provocatrice et inacceptable» pour reprendre les termes du communiqué de la FSM. Notre Parti Révolutionnaire COMMUNISTES dénonce cette restriction à la liberté d'action et de déplacement du secrétaire général de la FSM aux USA. Un visa doit lui être accordé. Nous appelons toutes les organisations syndicales et démocratiques à protester énergiquement contre cette mesure de l'impérialisme US.